lundi 11 décembre 2017

La tuberculose : Elle réapparaît au Maroc ?

On pensait que le Maroc était arrivé à éradiquer la tuberculose, parce que le traitement est gratuit et qu’on n’entend plus parler de cette maladie. Sauf qu’elle refait surface…

En 2016, les autorités sanitaires ont recensé plus de 37.000 malades touchés par la tuberculose. Quelque 3.000 personnes auraient succombé à cette maladie, l’année dernière.  Elle est  contagieuse, frappe 19 Marocains sur 100.000 et sévit généralement dans les banlieues des grandes villes, ainsi que dans les quartiers à forte densité de population. La maladie atteint surtout les jeunes puisque, selon les statistiques du ministère de la Santé, 63% des cas sont recensés chez les personnes âgées entre 15 et 45 ans. Sur le total des cas relevés, on recense également 3 malades de sexe masculin, contre deux femmes. Les diagnostics ont augmenté de 75 à 83%, alors que le taux de guérison a pu être préservé à un pourcentage de 86% depuis 1995. Quant au programme national de lutte contre la tuberculose, il a vu son budget pratiquement doubler entre 2012 et 2016, pour passer de 30 à 60 millions de DH.

Des sources associatives, impliquées dans le suivi de la situation de la santé au Maroc, avancent que, sur plus de 37.000 cas recensés l’année dernière, plus de 1.000 l’ont été dans les prisons du royaume. Elles accusent la non gratuité du traitement en attestant que des malades s’étaient trouvés dans l’obligation de passer à la caisse pour payer entre 1.500 DH et 7.000 DH en diagnostics et médicaments.

Voir aussi

Drame de Mina : Lourd bilan pour le Maroc

Les derniers chiffres fournis, mercredi 30 septembre, par le ministère des Affaires étrangères et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.