jeudi 17 août 2017

USA : Le repli, selon Obama

Barack Obama a plaidé pour une Amérique «engagée dans le monde», mais recourant avec prudence et discernement à l’action militaire. «Les États-Unis demeurent la nation unique et indispensable, l’isolationnisme n’est pas une option», a-t-il lancé dans un discours prononcé à l’occasion de la cérémonie de remise de diplômes de la promotion 2014 de la célèbre académie militaire de West point.

Le président américain a profité de cette magnifique célébration, tenue sous un ciel un peu gris en présence de hauts responsables de l’armée, pour défendre sa politique étrangère soumise depuis l’été à un flot de critiques, ses détracteurs la jugeant trop hésitante et timorée, de la Syrie à l’Ukraine. Alors qu’il vient de confirmer la fin de la mission de combat des troupes américaines en Afghanistan et d’annoncer le maintien sur place d’un contingent de 9.800 hommes qui sera réduit progressivement pour être totalement rapatrié fin 2016, le président a loué le sacrifice des soldats américains qui ont combattu sur les terrains irakien et afghan. Il a confié être «hanté» par les blessures subies par les troupes depuis dix ans. «Vous serez la première promotion depuis 2001 à ne pas être envoyée en Irak ou en Afghanistan», a-t-il dit sous les applaudissements.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.