mardi 17 octobre 2017

Afghanistan: nouvelle diplomatie des talibans

Le chef des talibans afghans, le mollah Omar, a qualifié de «légitimes» des pourparlers de paix avec le gouvernement de Kaboul dans son premier message depuis une amorce de dialogue, la semaine dernière au Pakistan, sous l’égide des Etats-Unis et de la Chine. «Parallèlement au jihad armé, les efforts politiques et la voie pacifique (…) constituent un principe islamique légitime», a affirmé le mystérieux chef, qualifié par les talibans d’«émir des croyants».
«En se penchant sur nos préceptes religieux, on se rend compte que les rencontres et même les contacts pacifiques avec les ennemis ne sont pas interdits», a-t-il poursuivi. D’avis d’experts, le mollah Omar vivrait clandestinement au Pakistan voisin, d’où il ne s’est jamais montré au grand public. Certaines rumeurs le donnent régulièrement pour mort.

Son absence, son mutisme et la perspective de déposer les armes à terme ont précipité un certain nombre de combattants talibans dans les bras de l’organisation Etat islamique (EI), dont des militants sont désormais fermement implantés dans l’est de l’Afghanistan, à la frontière avec le Pakistan.
En début de semaine, l’EI a publié une fatwa (un édit) afin d’appeler tous les combattants de la région à se soumettre à l’autorité de son chef, Abou Bakr al-Baghdadi.

Voir aussi

Egypte : Morsi échappe à la peine capitale

L’ex-président islamiste égyptien, Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l’armée, a été condamné à 20 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.