vendredi 19 avril 2019

Maroc/Information financière : Le retard coûtera plus cher

Tout émetteur qui diffusera en retard une information importante au public, sera sanctionné d’une amende de 5.000 dirhams (DH) par jour de retard au lieu de 1.000 DH auparavant. Ces changements ont été introduits dans le règlement général de l’Autorité marocaine du marché des capitaux qui vient d’être publié au Bulletin officiel.

Voir aussi

BCP : Hausse de 5,3% du RNPG

Au titre de l’exercice 2016, la Banque Centrale Populaire (BCP) a réalisé un résultat net …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.