jeudi 17 août 2017

Ascam : Le marché subsaharien des agrumes sous la loupe

L’Association des conditionneurs d’Agrumes du Maroc (ASCAM) s’est récemment penchée sur les Exportations d’agrumes du Maroc vers l’Afrique subsaharienne, dont les principaux marchés destinataires sont la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, le Gabon et la Guinée.

Il s’agissait ainsi d’identifier et de fixer les problématiques, ainsi que de réfléchir à un plan d’action à mettre en place.
De 2009 à 2013, les exportations marocaines en direction de l’Afrique subsaharienne sont passées de 9.425 T à 16.082 T, soit plus 70%. Il existe ainsi un potentiel d’expansion de la demande sur les marchés des pays subsahariens. La tendance haussière concerne globalement toutes les filières du secteur, mais elle devra faire face à la concurrence informelle et déloyale, entre autres.
D’autres freins ont été décelés, notamment sur les plans institutionnel, commercial, logistique et juridique. Sur ce plan, le manque d’infrastructures de transports inter-Etat adéquates (terrestres et maritimes) génère des coûts supplémentaires et allonge les délais de livraisons des produits. La législation de la plupart des pays n’autorise pas encore la possibilité de versement de fonds chez les banques marocaines établies dans la région.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.