vendredi 20 octobre 2017

Maroc-Burkina Faso : bon échange

Le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, s’est entretenu avec le président par intérim du Burkina Faso, Michel Kafando, en marge du 15ème Sommet de l’Organisation internationale de la francophonie. Kafando a déclaré que l’extradition de Blaise Compaoré n’était «pas une priorité».

Il a fait part de sa gratitude au Roi Mohammed VI pour l’intérêt et l’attention qu’accorde le Souverain à la stabilité du Burkina Faso, ainsi que pour le soutien du royaume à la transition démocratique dans ce pays, «dans la perspective d’assurer une rupture avec le passé et d’entamer l’avenir avec confiance», a-t-il ajouté.
Cette rencontre a eu lieu alors que le royaume abrite, depuis le 20 novembre, le président déchu Blaise Compaoré chassé du pouvoir par un soulèvement populaire.

Voir aussi

Décompensation du gaz butane : Pas avant 2019

Le gouvernement ne procèdera pas à la réforme du système de compensation du gaz butane …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.