Affaire «El Pais» : La Justice espagnole rouvre le dossier

La justice espagnole a accepté la requête du gouvernement marocain visant à ouvrir une information judiciaire contre «El Pais». Selon le ministère de la Justice et des Libertés, l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale espagnole, a décidé de rouvrir l’enquête sur ce quotidien qui a diffusé une vidéo à caractère terroriste contre le Maroc. Après avoir visionné la vidéo diffusée par «El Pais» sur son portail, l’Audience nationale a affirmé:

«Les photos et les messages contenus dans la vidéo constituent sans doute une apologie du terrorisme», ajoutant que l’article 579 du Code pénal espagnol considère comme un délit toute diffusion par n’importe quel moyen des messages et des consignes incitant à commettre des attentats terroristes.
Pour mémoire, le gouvernement marocain avait déposé, le 20 décembre 2013, auprès de la justice espagnole une plainte contre l’ex-journaliste d’El Pais, Ignacio Cembrero et l’ancien directeur du même quotidien, Javier Moreno, pour apologie du terrorisme. Cembrero avait publié, le 13 septembre 2013, dans son blog Orilla Sur (rive sud) sur le portail d’«El Pais», une vidéo dans laquelle le groupe terroriste AQMI lançait des attaques virulentes contre le Maroc et ses institutions. Le Ministère public de l’Audience nationale avait débouté, en août dernier, le gouvernement en classant sans suite la plainte déposée à ce sujet.

Voir aussi

Energies renouvelables Les réalisations du Maroc mises en avant par l'AIE

Energies renouvelables | Les réalisations du Maroc mises en avant par l’AIE

L’Agence internationale de l’Energie (AIE) a mis en avant les réalisations « impressionnantes » du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.