dimanche 22 octobre 2017

CESE : Quelle responsabilité pour les hommes?

Nizar baraka cese 2015

Le Conseil Economique, Social et Environnemental a organisé, en partenariat avec le Groupe thématique genre du système des Nations Unies (GTG), un séminaire intitulé «Une nouvelle perspective pour l’égalité de genre au Maroc: quelle responsabilité pour les hommes?».
Les sociétés patriarcales assignent à chaque sexe des caractéristiques, des attributs, des statuts et des rôles intégrés par les individus. La violence et l’agressivité étant des traits considérés comme masculins, les hommes et les garçons sont supposés être enclins à la violence à l’égard des femmes, contre les autres hommes et contre eux-mêmes. Ces pratiques et comportements liés au genre, vécus ou subis par les hommes et les garçons, affectent également la santé et le bien-être des femmes et des jeunes filles. Des recherches et des travaux, menés notamment au Maroc, ont démontré qu’il est nécessaire de passer au crible la façon dont les hommes et les jeunes garçons sont socialisés et de chercher à comprendre comment les normes de genre façonnent la construction de leurs personnalités, leur santé et leur développement et comment les programmes et les politiques peuvent mieux répondre à leurs besoins, en conjonction avec les besoins des femmes et des jeunes filles.

Le séminaire, organisé ce mardi 30 juin au siège du CESE, a visé à offrir un espace pour effectuer une analyse de l’intégration des masculinités dans les questions de genre, ainsi que le contexte marocain sous des angles complémentaires avec la facilitation d’experts en la matière et les résultats des études et enquêtes récemment publiées. Les organisateurs précisaient dans un communiqué: «Des expériences internationales et marocaines seront présentées comme exemples de mise en œuvre d’une approche holistique genre, où la prise en compte des enjeux liés aux masculinités a permis d’obtenir des résultats probants et qui montrent qu’il est possible de dépasser les identités de genre et de transformer l’égalité en véritable levier de développement humain». L’objectif général du séminaire est de renforcer la prise de conscience parmi les principaux intervenants au Maroc sur la thématique d’égalité de genre et les différents enjeux, clivages et opportunités qui y sont liés et touchent directement les hommes et les garçons dans la société marocaine. Ce séminaire a comporté deux panels, «Concept et outils méthodologiques» et «Echange d’expériences» (implication des hommes pour l’autonomisation des femmes: échanges et réflexion suite à la rencontre internationale Femmes du monde de Bogota), une présentation de l’enquête internationale sur les hommes et l’égalité de genre – IMAGES (International Men and Gender Equality Survey) et de sa composante MENA, ainsi qu’un zoom sur une initiative locale d’hommes en faveur de l’égalité au Maroc: campagne «Même regard, mêmes droits».
Soulignons que lors de ce séminaire, il y a eu les interventions de Nizar Baraka, président du Conseil économique, social et environnemental et de Leila Rhiwi, représentante ONU-Femmes et présidente du Groupe thématique genre. Les résultats de ce débat ont abouti à une synthèse et à des recommandations.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

ONEE : Programme de formation de cadres guinéens

Un programme de formation a été réalisé par l’Office National de l’Electricité et de l’Eau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.