jeudi 19 octobre 2017

Al Hayat-Chaînes de Vie Tous pour ces petits êtres !

Association Al Hayat Chaines de Vie

On est tous pour un monde où les bébés auraient le droit de vivre sans handicap engendré par négligence ou ignorance.

L’Association Al Hayat-Chaînes de Vie, organisation qui bénéficie de la présidence d’honneur de Son Altesse la Princesse Lalla Zineb, lance une campagne pour sauver 10.000 nouveau-nés, surtout quand on sait que sur 600.000 nouveaux-nés dans notre pays, 12.000 décèdent, ainsi que 700 mères, au moment de l’accouchement.

On compte également 12.000 handicaps chez les mamans et près de 24.000 handicaps néo-natals souvent neurologiques sévères. C’est sur la base de ce constat morbide que l’association Al Hayat-Chaînes de Vie s’est mobilisée pour offrir son soutien au ministère de la Santé afin de faire connaître 4 gestes de la vie, simples mais indispensables pour sauver jusqu’à 10.000 nouveaux-nés et leurs mamans au moment de l’accouchement. Ces 4 gestes sont: la chaîne de l’hygiène, la chaîne de la chaleur, la chaîne de la respiration et la chaîne de l’allaitement maternel. «Notre pays mène cette lutte, depuis plus de 4 décennies et a réussi à modifier de façon spectaculaire, grâce aux efforts du ministère de la Santé, les chiffres et les ratios de ces indicateurs de mortalité et de morbidité qui ont été réduits, entre la fin des années 1970 et celle de l’année 2010, par au moins un facteur 3, passant de 359 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes à 112 et de 129 décès d’enfants de moins de 5 ans pour 1.000 naissances vivantes à 34°/°°. Notre pays désire d’abord honorer les engagements qu’il a signés: l’atteinte des objectifs du millénaire 4 et 5, ce qui exige que d’ici fin 2015 le Maroc réduise la mortalité maternelle à 50 pour 100.000 naissances vivantes et celle infanto-juvénile à 28°/°°», explique le professeur Moulay Idriss Alaoui, président de l’Association. Il ajoute que ce combat n’est pas seulement celui du ministère de la Santé, mais celui de toute la nation.
Meriem Othmani, vice-présidente de l’Association Al Hayat- Chaîne de Vie rappelle de son côté ce formidable élan de solidarité pour ce challenge qui est de lutter contre la mortalité néo-natale. «Grâce au don reçu à travers le programme de ”MSD for moteurs”, 8.200.000 flyers seront distribués par les bons offices de l’Onee, des Régies d’électricité, de la Lydec, de Real et d’Amendis, ainsi que par le réseau de la Cnss. Toutes les chaînes radio vont diffuser des messages gratuitement. Des affiches seront collées dans tous les lieux publics à travers le Royaume, ainsi que dans toutes les salles de classe grâce à un financement de l’Unicef et à la volonté du ministère de l’Education nationale. Casa Tram nous a prêté tous ses espaces publicitaires… Le gouvernement et notamment le ministère de l’Intérieur, la Coordination nationale de l’INDH, la société civile et les entreprises partenaires se sont tous mobilisés et ont décidé de faire connaître à tout le pays les 4 gestes qui vont permettre à la population de sauver des vies», précise la vice-présidente de l’Association.
Elle souligne également que l’implication de tous pour lutter contre cette terrible injustice qu’est la mort d’un enfant est garante de la pérennité de cette action et évitera ainsi au pays d’arriver au seuil de 2,1 enfants qui est le minimum pour que la population se renouvelle. «Nous avons atteint le seuil critique de 2,2! Nous devons tous continuer à nous mobiliser pour pouvoir atteindre les objectifs 4 et 5 du Millénaire lesquels préconisent de diminuer les décès lors de l’accouchement des femmes et des nouveau-nés. 950 sages-femmes ont déjà été formées par notre Association Al Hayat-chaînes de Vie, en collaboration avec LDS Charities. Il reste 1.050 sages-femmes à former et, ainsi, les 2.000 sages-femmes en exercice pourront s’appliquer à respecter les 4 simples gestes si faciles à exécuter… C’est merveilleux de se dire que l’on a pu réussir à préserver la Vie!», explique Meriem Othmani.
La campagne menée par Al Hayat-Chaînes de Vie s’est fixée les objectifs suivants: informer la population générale des bénéfices des 4 Chaînes de vie, former le personnel responsable à ces gestes simples et peu coûteux et démontrer que le respect des chaînes de vie dans tout endroit où se déroule un accouchement peut contribuer à la réduction de la mortalité et de la morbidité maternelle et néo-natale, ainsi qu’à l’augmentation des accouchements en milieu surveillé. L’association compte former durant 2014 plus de 1.050 autres sages-femmes à travers tout le pays, en milieu hospitalier à travers des relais identifiés et ciblés tant en milieu rural que préurbain.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Maroc/AXA Assurance : Une solution dédiée aux accidents du travail

AXA Assurance Maroc et AXA Assistance lancent une solution d’assistance spécifique aux accidents du travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.