lundi 18 février 2019

Le gouvernement espagnol n’acceptera jamais l’autodétermination de la Catalogne

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a souligné, samedi, que “la seule voie possible” pour parvenir à une solution à la crise politique en Catalogne passe par le dialogue et la Constitution, affirmant qu’il n’acceptera jamais l’autodétermination de cette région autonome espagnole.

“L’autodétermination réclamée par le mouvement indépendantiste catalan n’est pas inscrite dans la Constitution et nous ne l’accepterons jamais”, a insisté M. Sanchez, lors d’un meeting de son parti à Baracaldo (nord de l’Espagne), destiné à la présentation du candidat socialiste aux élections municipales de mai prochain.

Et d’ajouter que la majorité des Espagnols défend une Espagne de “la cohésion sociale et territoriale”, a poursuivi le chef de l’exécutif, notant que le “chemin” du dialogue et de la Constitution “est plus long, mais reste le seul possible et praticable”.

Concernant le projet de budget de l’Etat pour 2019 qui sera voté cette semaine par la Chambre basse du Parlement, M. Sanchez a tenu à défendre les mesures qui y sont incluses, se disant convaincu du fait que les citoyens “prendront note” d’un éventuel rejet de ce projet par les indépendantistes catalans et les partis de l’opposition.

Avec MAP

Voir aussi

Gilets jaunes : L’analyse de Trump

Le mouvement des Gilets jaunes est devenu un argument pour Donald Trump dans ses attaques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.