vendredi 19 juillet 2019

Irak : Le temps des charniers

Un premier charnier contenant des victimes du groupe Etat islamique (EI) a été exhumé, ce vendredi 15 mars à Kojo, localité yézidie du nord de l’Irak, en présence de la Nobel de la Paix, Nadia Murad, porte-voix de cette minorité décimée qui réclame une reconnaissance des crimes djihadistes.

L’ouverture par les autorités irakiennes de ce charnier, pour en exhumer les corps et en tirer des éléments d’identification, permettra de faire la lumière sur le sort de centaines d’habitants de Kojo, dans la région de Sinjar, assure l’ONU qui enquête pour établir si ces massacres constituent «un génocide».

C’est une première, précisent les Nations Unies, dans la région de Sinjar, bastion de la minorité kurdophone, dont la religion ésotérique et monothéiste, mais dépourvue de livre sacré, lui a valu de terribles persécutions. A Kojo, des centaines d’hommes et de femmes pourraient avoir été exécutés, lorsque les djihadistes sont entrés, en août 2014, dans cette localité dont est originaire Nadia Murad. A 25 ans, cette jeune femme, elle-même ancienne esclave sexuelle de l’EI, milite désormais avec l’avocate et militante des droits humaines, Amal Clooney, pour faire reconnaître les crimes de l’organisation djihadiste.

Lors de leur percée fulgurante en 2014, lors de laquelle ils se sont emparés de près d’un tiers de l’Irak, les djihadistes ont aussi enlevé plus de 700 femmes et enfants à Kojo. Les femmes et les fillettes de plus de neuf ans ont été réduites à l’esclavage sexuel et les garçons de plus de sept ans transformés en enfants-soldats.

PZ

Voir aussi

En direct de Syrie : Le temps de l’indifférence

Après Alep et la Ghouta, le drame de la guerre syrienne se rejoue à Idleb, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.