dimanche 10 décembre 2017

Quel bilan de la visite de Mezouar à Nouakchott ?

Mezouar recu par president mauritanien octobre 2014

Marocains et Mauritaniens accordent leurs violons pour tenir, au Maroc, la prochaine session de la Haute Commission mixte. Une occasion de mettre fin aux rumeurs sur la fébrilité des relations entre les deux pays.

Les détracteurs du renforcement des relations fraternelles entre le Maroc et la Mauritanie et de la construction maghrébine se sont attelés, en ne ménageant aucun moyen, à saborder toute tentative de rapprochement entre les deux pays.
En effet, rien n’a été épargné pour mettre en œuvre leurs plans diaboliques, y compris un style qu’ils maîtrisent, à savoir les rumeurs qualifiées à juste titre par les frères mauritaniens d’infondées.
Il a donc fallu un démenti cinglant à tous ces scénarios qui font état de quasi-rupture des relations entre Rabat et Nouakchott. Ce fut d’abord la visite au Maroc du ministre mauritanien de l’Intérieur et de la Décentralisation, Mohamed Ould Ahmed Salem et les fructueux entretiens qu’il a eus avec son homologue marocain, Mohamed Hassad. Ensuite, il y a eu la visite à Nouakchott de Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. Une visite de deux jours qui a permis et réussi -n’en déplaise aux voisins algériens!- à démontrer, preuve à l’appui, qu’entre le Maroc et la Mauritanie, tout va pour le mieux et que les deux pays entretiennent des rapports fraternels, culturels, spirituels et économiques.
Il est vrai que les relations entre pays affichent de temps à autre une certaine «tiédeur», sans que cet état ne signifie qu’il y ait gel des relations.

Dans le cas du Maroc et de la Mauritanie, il y a surtout le capital historique et civilisationnel qui les unit et la solidité de leurs rapports sur lesquels se brisent toujours les manœuvres, tout comme les rumeurs colportées par les adversaires de la solidité des rapports entre les deux peuples marocain et mauritanien.
La visite entamée, les jeudi et vendredi 22 et 23 octobre 2014 à Nouakchott, par le chef de la diplomatie marocaine est significative à plus d’un titre. Le bilan des entretiens de très haut niveau de Salaheddine Mezouar (avec le Président, le Premier ministre et le ministre des affaires étrangères mauritaniens) est concluant.
S. Mezouar a d’ailleurs réitéré, dans sa déclaration à la presse, la volonté de SM le Roi Mohammed VI de hisser les relations entre les deux pays au niveau des aspirations communes en vue de renforcer les bases d’un partenariat solide et agissant.
Autre signe de solidité des relations maroco-mauritaniennes, l’annonce faite à l’issue de la visite de S. Mezouar concernant la préparation de la 8ème session de la Haute commission mixte. Il a été décidé d’un commun accord de tenir cette session au Maroc; une occasion de faire l’état des lieux des relations entre Rabat et Nouakchott et de donner un coup de pouce au partenariat agissant que les deux pays vont poursuivre, promouvoir et développer. Le ministre marocain des Affaires étrangères l’a bien illustré en affirmant avoir relevé chez la partie mauritanienne un intérêt pour différents secteurs dans les domaines où le Maroc a accumulé une expérience importante.
En plus d’avoir passé en revue les relations bilatérales dans nombre de domaines et souligné leur engagement d’en rehausser le niveau, Rabat et Nouakchott n’ont pas manqué de mettre sur le tapis la situation qui prévaut actuellement dans la région et ses éventuels impacts sur ses pays. Par ailleurs, les deux parties ont décidé de synchroniser leurs efforts pour désamorcer tout acte terroriste.
Le projet d’édification du Maghreb, que l’Algérie sabote par son ingérence dans l’affaire du Sahara marocain, a été au menu des entretiens de haut niveau de Salaheddine Mezouar avec les responsables mauritaniens. Les deux pays ont insisté sur la coordination de leurs efforts, lors de leurs concertations, pour faire aboutir le rêve qui taraude cette génération, consciente qu’elle est que l’avenir de la région maghrébine est tributaire de l’union de ses peuples et de leur développement.

Mohammed Nafaa

Voir aussi

Coupe du Trône : Le Raja champion pour la 8ème fois

Le Raja de Casablanca (RCA) a remporté la Coupe du Trône de football 2016-2017, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.