Flash Infos

Maroc-USA : bilan de la visite royale

Roi mohammedVI president obama Washington Novembre 2013

Preuve supplémentaire que les intérêts des Etats-Unis et du Maroc continuent de converger et que le partenariat historique, entamé au 18ème siècle, continue de prospérer au 21ème siècle, la visite qu’a effectuée Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux USA a été couronnée de succès sur tous les plans.

Le communiqué final souligne que cette visite a permis aux deux chefs d’Etat de clarifier les positions et de consolider les relations entre les deux pays. Le bilan de la visite de travail du Souverain à Washington est ainsi «très positif ». Les entretiens du Sa Majesté avec le président Barack Obama ont plus que clarifié les positions. Ils ont rapproché les points de vue et édifié «une vision et un engagement» communs concernant les intérêts des deux pays. La visite a ainsi tracé une feuille de route ambitieuse et déterminée que les aléas ne sauraient perturber. Le lobby hostile à ce partenariat a échoué. N’en déplaise à l’Algérie et ses acolytes, cette victoire est le fruit du sérieux, de la crédibilité du Maroc et des multiples réformes engagées par le Souverain.

Soutien au plan d’autonomie

La visite du Roi a réchauffé les relations maroco-américaines et le meilleur cadeau que le Souverain a pu faire à son peuple, c’est la confirmation de la position et le soutien des Etats-Unis sur le plan d’autonomie élargie que le Royaume a proposé pour ses provinces du sud afin de clore définitivement ce dossier. C’est une visite historique qui a atteint ses objectifs. Elle a ouvert des horizons nouveaux pour un partenariat consolidé avec les USA….
La visite a confirmé la position américaine à l’égard du plan d’autonomie au Sahara marocain. Une solution réaliste et crédible, du fait que ce plan «est un cadre qui répond aux aspirations de la population à gérer ses affaires dans la paix et la dignité», selon le communiqué conjoint qui aussi a noté que le plan d’autonomie représente «une approche potentielle».
Sur cette question précise du Sahara, le Président s’est engagé à continuer de soutenir les efforts pour trouver une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable. Conformément à la politique américaine constante durant plusieurs années, les Etats-Unis ont clairement indiqué que le plan d’autonomie présenté par le Maroc est sérieux, réaliste, crédible et représente une approche potentielle qui pourrait satisfaire les aspirations de la population du Sahara à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité.
Le Président a souligné que les Etats-Unis soutiennent les négociations menées par les Nations Unies, dont l’action de l’Envoyé personnel du Secrétaire général, Christopher Ross. Il a exhorté les parties à œuvrer pour une solution politique. Les deux dirigeants ont réaffirmé leur attachement partagé à l’amélioration des conditions de vie des populations du Sahara et à travailler ensemble pour poursuivre la protection et la promotion des Droits de l’Homme dans la région. Les positions communes, actées dans ce document qualifié d’«historique» qu’est le communiqué conjoint, ont aussi porté sur les actions à mener dans d’autres domaines avec, en premier lieu, le «soutien aux réformes démocratiques et économiques».

Soutenir les réformes et l’élan démocratique

Le Président américain a ainsi salué l’action et le leadership de Sa Majesté le Roi dans la consolidation de la démocratie et la promotion du progrès économique et du développement humain durant la dernière décennie. Le Président et Sa Majesté le Roi ont réaffirmé leur engagement à travailler ensemble pour réaliser les objectifs prometteurs de la Constitution du Maroc de 2011 et explorer les moyens à même de permettre aux Etats-Unis d’aider à renforcer les institutions démocratiques du Maroc, la société civile et la gouvernance inclusive. Le Président a salué l’engagement de Sa Majesté Le Roi à mettre fin à la pratique des procès intentés aux civils devant des tribunaux militaires. Les deux dirigeants ont réaffirmé leur attachement au système des Droits de l’Homme des Nations Unis et son rôle important dans la protection et la promotion des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Ils se sont engagés à approfondir le dialogue maroco-américain en cours sur les Droits de l’Homme, qui a été un mécanisme productif et utile pour l’échange de points de vue et d’informations.
Relevant la préoccupation partagée concernant les migrants, les réfugiés et les questions relatives à la traite des êtres humains à travers le monde, le Président a exprimé son soutien à l’initiative du Maroc pour réformer le système relatif à l’asile et à l’immigration, sur recommandation de son Conseil National des Droits de l’Homme.

Une plate-forme de commerce et d’investissement

D’autre part, la rencontre a porté sur la «coopération économique et sécuritaire». Le document souligne à cet effet que les Etats-Unis et le Maroc sont déterminés à œuvrer ensemble pour la promotion du développement humain et économique au Royaume. La conclusion avec succès, en septembre 2013, du premier Compact du Millenium Challenge du Maroc et son impact positif sur la création d’emplois, la croissance économique et le développement humain à travers le pays ont été soulevés. Le Président a mis en exergue la nouvelle stratégie de développement pour 2013-2017 de l’Agence Américaine pour le Développement International, élaborée pour assister le gouvernement marocain à atteindre ses objectifs de réforme et à répondre aux besoins des citoyens marocains. Cette stratégie met l’accent sur: l’amélioration de l’accès des jeunes à l’emploi, de la participation citoyenne dans la gouvernance et de l’achèvement de la scolarisation des enfants au niveau primaire.
Les deux chefs d’Etat ont noté que le Maroc et les USA ont signé un Accord d’assistance douanière mutuelle le 21 novembre 2013 pour élargir la coopération bilatérale en matière de détection du blanchiment d’argent, de fraude commerciale et d’autres crimes financiers. En outre, le 22 novembre 2013, les deux pays ont signé un Accord de facilitation des échanges qui favorise l’Accord de libre-échange USA-Maroc et représente, pour le 21ème siècle, un accord permettant d’aller de l’avant dans la réforme et la modernisation douanières.
Le Maroc est le premier partenaire des Etats-Unis dans la région avec qui un tel accord est conclu et qui approuve les principes communs de l’investissement, la technologie de la communication des informations et le commerce des services. Ces importantes initiatives témoignent de l’engagement commun pour tisser des liens économiques plus étroits avec et au sein de la région.
Le Président et Sa Majesté le Roi ont reconnu l’importance du Maroc en tant que plate-forme pour l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne en termes de commerce et d’investissement ainsi que les avantages du maintien d’un climat d’affaires attrayant pour l’investissement au Maroc. Capitalisant sur la conférence de décembre 2012 à Washington, sur le développement des affaires entre les Etats-Unis et le Maroc, Sa Majesté le Roi a fait remarquer que la préparation est en cours pour une deuxième conférence économique devant se tenir à Rabat en 2014. Ladite Conférence vise à tirer profit des contacts «business-to-business» dans les secteurs de l’aéronautique, de l’industrie, de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de l’automobile et de l’énergie pour développer le commerce et promouvoir l’investissement, ainsi que l’intégration économique régionale.
Le président a exprimé son appréciation à Sa Majesté le Roi pour son offre d’accueillir le Sommet Mondial de l’Entrepreneuriat en 2014. Les deux dirigeants ont souligné l’importance de promouvoir les opportunités économiques à grande échelle dans la région, en particulier pour les jeunes et les femmes.

La forte coopération éducative et culturelle

Se félicitant des liens qui existent entre les deux peuples, le Président et Sa Majesté le Roi se sont engagés à explorer davantage de voies de coopération, afin de renforcer la compréhension mutuelle et le dialogue inter-religieux au Maroc et dans la région. Ils ont également réitéré leur engagement à renforcer et à diversifier les programmes d’échange qui incluent la Commission maroco-américaine pour les échanges éducatifs et culturels.
Le Président et Sa Majesté le Roi ont souligné l’importance de la ratification et de la mise en œuvre de l’accord conclu entre les deux pays sur l’enregistrement et l’état du système des écoles américaines au Maroc. Les deux dirigeants se sont engagés à renforcer les liens et promouvoir la compréhension mutuelle entre les jeunes marocains et américains. Le Président a félicité Sa Majesté le Roi pour s’être gracieusement engagé à offrir un don de 1 million de dollars par an pendant les 5 prochaines années pour l’Initiative J. Christopher Stevens pour l’échange virtuel qui vise à mettre en relation des jeunes de différents groupes d’âge du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord avec des jeunes des Etats-Unis.

Le Maroc, «principal allié» des USA au Maghreb

Pour les Etats-Unis, préserver de bonnes relations avec le Maroc est essentiel. Le Maroc a démontré qu’il est un pays fiable dans la lutte contre le terrorisme eu égard à son implication effective pour faire face aux activités des groupes extrémistes liés à Al Qaïda au Maghreb islamique dans plusieurs pays de la région.
Le président Obama a reconnu, lors de son entretien avec SM le Roi, l’«engagement et le rôle» du Maroc au sein du Conseil de sécurité de l’ONU pour parvenir à instaurer la paix et la sécurité au Sahel, en Syrie, en Libye et au Moyen-Orient. Le Royaume est «l’un des interlocuteurs les plus importants dans la région (…) pour faire avancer le processus de paix fragile entre Palestiniens et Israéliens».

Sécurité régionale et de lutte contre le terrorisme

Les deux dirigeants ont réaffirmé leur engagement à poursuivre l’approfondissement de la coopération civile et militaire dans les domaines de la non-prolifération et de lutte contre le terrorisme. Pour répondre à leur préoccupation quant à la menace persistante du terrorisme, les Etats Unis et le Maroc entendent poursuivre leur coopération en vue de soutenir les institutions démocratiques de la justice pénale et de faire face à la menace de l’extrémisme violent dans la région. Les deux dirigeants ont également réaffirmé leur engagement envers les initiatives de coopération régionale.
Les deux chefs d’Etat se sont engagés à poursuivre une coopération étroite dans le cadre du Forum Global de Lutte Contre le Terrorisme et à renforcer les relations politiques, économiques, et sécuritaires régionales en Afrique du Nord et au Sahel, notamment à travers une Union du Maghreb Arabe revigorée. Le Président a encouragé le Maroc à se joindre aux Etats-Unis pour la mise en place de l’Institut International de Justice et de l’Etat de droit, à Malte, qui vise à former une nouvelle génération de personnel de la justice pénale à travers l’Afrique du Nord, de l’Ouest et de l’Est sur les voies et les moyens à même de traiter la thématique de la lutte anti-terroriste et faire face aux défis sécuritaires dans le cadre de l’Etat de Droit.

L’Afrique…

Sa Majesté le Roi a remercié le Président pour l’importance accordée à la promotion du développement social et à la prospérité économique en Afrique. Le Président a reconnu le leadership de Sa Majesté le Roi et les actions menées par le Maroc dans les domaines du maintien de la paix, de la prévention des conflits, du développement humain et de la préservation de l’identité culturelle et religieuse. Dans ce contexte, les deux pays ont convenu d’explorer des initiatives conjointes pour promouvoir le développement humain et la stabilité par le biais de la sécurité alimentaire, l’accès à l’énergie et la promotion du commerce sur la base de l’Accord de Libre Echange.
Les deux Chefs d’Etat ont noté avec satisfaction leur évaluation partagée du rôle déterminant du développement humain et économique dans la promotion de la stabilité et de la sécurité dans le Continent africain, et se sont engagés à explorer davantage et à approfondir des options concrètes de coopération pragmatique et inclusive sur des questions économiques et de développement d’intérêt commun.

… Et la «paix» au Moyen Orient

Sa Majesté le Roi a appuyé l’engagement continu du Président et les efforts du Secrétaire d’Etat pour faire progresser le processus de paix au Moyen Orient. Le Président a reconnu la contribution de Sa Majesté, Président du Comité Al Qods, aux efforts visant la solution à deux Etats.
En conclusion, s’il est une chose à retenir de cette visite, c’est surtout la teneur du communiqué final conjoint, plein de «leçons» et de forts «signaux» qui augurent tous d’un meilleur avenir et d’un essor particulier aux relations américano-marocaines sur plusieurs plans. Ce texte a permis de clarifier plusieurs choses, notamment la position des USA quant à ses relations avec le Maroc. L’on y voit bien une claire précision que les Etats-Unis sont conscients du rôle central du Maroc dans la région dans différents domaines. Les Etats-Unis sont conscients de la capacité et des moyens importants dont dispose le Maroc pour la préservation de la sécurité et en matière de lutte contre le terrorisme. La position réitérée par Washington au sujet de la cause nationale aura un impact positif sur les décisions américaines dans les prochaines réunions du Conseil de sécurité.
Ce communiqué traduit bien la réussite de la visite royale et lui confère le caractère de «grande victoire» pour le Maroc, du fait qu’il réaffirme la position américaine constante sur la question du Sahara et fait face à l’escalade algérienne et à certains rapports visant à porter atteinte à l’image du Maroc en matière de respect des droits de l’Homme.

Hamid Dades

Voir aussi

Diplomatie | Bourita porteur d’un message de SM le Roi au président Kaïs Saïed

Diplomatie | Bourita porteur d’un message de SM le Roi au président Kaïs Saïed

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.