jeudi 19 octobre 2017

Maroc-Nigeria : Un accord dans le domaine des engrais…

Le protocole d’accord, signé lundi 15 mai à Rabat, sous la présidence de SM Mohammed VI, entre le groupe OCP et l’Association nigériane des producteurs et fournisseurs d’engrais (FEPSAN) pour le renforcement des capacités de production et de distribution d’engrais au Nigeria, jette les bases d’un partenariat à long-terme qui contribuera à améliorer la productivité agricole et à favoriser la sécurité alimentaire et le développement rural.
Cet accord vient s’ajouter à ceux conclus, lors de la dernière visite du Souverain au Nigéria entre, d’une part, le groupe OCP et, d’autre part, l’Association des producteurs et fournisseurs d’engrais du Nigéria et le groupe Dangote Industries.

Il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant qui s’inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud ; et de la volonté des deux pays de tirer pleinement profit de la complémentarité entre leurs ressources naturelles, le gaz nigérian et les phosphates marocains.
Ce partenariat entre le Groupe OCP et Dangote Industries Limited permettra la création d’une plate-forme africaine intégrée de production et de distribution des engrais qui desservira la région dans son ensemble et, de là, contribuera au développement et à la modernisation du secteur agricole, à l’accroissement du rendement des terres et à l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs africains.
Pour garantir plein succès à ce partenariat, le groupe OCP œuvre en faveur de l’établissement d’une carte de fertilité des sols nigérians, en collaboration avec des Instituts locaux de recherche agronomique et des partenaires universitaires. Ainsi, plus de 3.000 sites le long du Nigeria ont été analysés et ont permis la conception de nouvelles formules d’engrais adaptées aux sols et aux cultures.
Une autre initiative, baptisée «agro-booster», est menée par le groupe OCP. Elle consiste à appuyer les agriculteurs (fourniture de fertilisants et de semences) et à les encadrer (séances de formation). C’est dans ce cadre que s’inscrit l’OCP School Lab, qui sera déployé au Nigeria cette année. Il s’agit d’un laboratoire-Ecole innovant qui parcourra les régions les plus reculées du pays afin de fournir aux petits agriculteurs nigérians des informations sur le sol de leurs terres et les informer des pratiques à suivre pour en booster le rendement.
Ces différentes initiatives participeront, en outre, à la sécurisation de l’approvisionnement des agriculteurs en engrais, au développement de l’agriculture nigériane et à la promotion de la sécurité alimentaire.
Dans Son discours devant le 28ème Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba (31 janvier 2017), SM Mohammed VI avait souligné que «dans le cadre de projets visant à améliorer la productivité agricole et à favoriser la sécurité alimentaire et le développement rural, des Unités de production de fertilisants ont été mises en place avec l’Ethiopie et le Nigeria. Les bénéfices de ce projet s’étendront à l’ensemble du continent».
De son côté, le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, avait affirmé, le 14 décembre 2016 dans un discours devant l’Assemblée nationale de son pays que Rabat et Abuja avaient conclu un ambitieux accord de partenariat pour la promotion de l’utilisation des engrais dans l’agriculture, notant que ce programme permettra, au titre de l’année 2017, la création de milliers de postes d’emploi et la réduction des dépenses d’importation des engrais par les Etats fédérés du Nigeria.

(avec MAP)

Voir aussi

Maroc/Croissance économique : Le yo-yo que décrit Jouahri

Croissance économique, inflation, déficit… Tout a été passé en revue par Abdellatif Jouahri, wali de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.