vendredi 22 septembre 2017

Maroc-France : Un déjeuner d’Etats…

La présidence de François Hollande a commencé dans l’amitié, elle finit dans l’amitié. Mardi 2 mai, un communiqué du Cabinet royal indique que «Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été reçu ce mardi à l’Elysée par le Président de la République française, Monsieur François Hollande, pour un déjeuner en présence de membres des gouvernements, d’amis du Maroc et de la France ; et de membres de la société civile». Rencontre qualifiée, dans le communiqué, de «symbole des liens forts et protéiformes entre les deux pays».

Il est rapporté, dans ce même communiqué, que «Les deux chefs d’Etat ont souligné les relations personnelles d’estime et de respect réciproque, base du renouveau du partenariat France-Maroc dans les domaines de la sécurité, du développement durable, de la culture et de l’éducation, souligne le communiqué» ; qu’«Ils ont exprimé leur confiance dans la vitalité de ce partenariat d’exception et qui transcende les agendas politiques; Partenariat d’une portée stratégique pour les deux pays tant sur le plan bilatéral que du développement Euro-méditerranéen et africain» ; et qu’«A cette occasion, le Président de la République française a félicité Sa Majesté Le Roi pour le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine et a salué les initiatives fortes du Maroc pour le développement du continent» ; de même que «De son côté, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a remercié le Président de la République, François Hollande, pour son engagement personnel en faveur de l’amitié franco-marocaine et l’a assuré du soutien du Maroc pour le renforcement et l’approfondissement des relations entre les deux pays».

Un déjeuner qui confirme donc l’excellence des relations entre les deux chefs d’Etats, certes, mais aussi l’excellence des relations entre les deux pays, laquelle se traduit par une coopération exceptionnelle. Notamment dans deux domaines, celui de la sécurité et lutte anti-terroriste ; et celui du développement durable (la France ayant organisé la COP21 en 2015 et la Maroc la COP22 en 2016). En somme, un «déjeuner d’Etats amis» autant que de dirigeants amis…

Outre Fouad Ali Al Himman Conseiller du Roi, qui l’accompagnait, étaient conviés à ce déjeuner, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, son homologue marocain, Nasser Bourita, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal, la ministre de la Culture Audrey Azoulay, Élisabeth Guigou, Jack Lang, les deux prix Goncourt marocains Tahar Benjelloun et Leila Slimani, le président de la Fondation nationale des musées Mehdi Qotbi,  l’islamologue Rachid Benzine, l’humoriste Jamel Debbouze, ainsi que le judoka Teddy Riner.

KB

Voir aussi

Scandale : Harcèlement sexuel collectif contre une jeune handicapée, dans un bus, à Casablanca

Depuis dimanche 20 août au soir, une vidéo, circule et montre une jeune femme se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.