mercredi 29 janvier 2020

Le Roi d’Espagne au Maroc

Juan carlos chez la famille royale maroc juil 2013

Le Maroc et l’Espagne sont liés par des relations d’amitié et de voisinage et des intérêts communs qu’imposent la proximité géographique et la similitude dans la situation géostratégique des deux pays.

Consolider donc le rapprochement entre les deux pays et en fortifier la teneur s’avère une nécessité par ces temps de crise.
Outre ce qu’ils ont en commun, la Maroc et l’Espagne se doivent aujourd’hui de donner une autre dimension à leurs relations dans un contexte économique et social plutôt favorable et avantageux.

C’est dans ce cadre qu’entre la visite officielle qu’a effectué Sa Majesté Juan Carlos 1er. le Roi d’Espagne dont la qualité des relations personnelles, fortes et amicales avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI ont toujours été mises au service de l’entente et de l’approfondissement des relations entre les deux Royaumes.
Ce qui fait plus de cette visite une opportunité d’une symbolique particulière et à grande portée, en cette phase de l’évolution des deux pays dans un contexte régional marqué par de grandes mutations que vivent les deux rives de la Méditerranée.
Le Maroc a de tout temps été cette fenêtre africaine ouverte sur l’Europe, la voie fiable d’ouverture sur l’Afrique. Sur l’autre rive de la méditerranée, l’Espagne est l’issue vers l’Europe. Le continent devenu une réelle destination des chercheurs d’opportunités d’affaires et de prospérité économique.
L’économie qui, en ces temps où la crise ravage les pays d’Europe, devient le souci majeur. L’économie était bien présente comme en atteste d’ailleurs l’importance de la délégation accompagnant le Souverain espagnol, composée, à la fois de la communauté des affaires, des représentants du monde académique et culturel et des membres du gouvernement. L’objectif étant de donner une nouvelle impulsion aux relations sur différents plans compte tenu de l’évolution significative des rapports entre les deux pays voisins enregistrée ces dernières années, tant sur les plans économique, social, culturel et technique qu’au niveau de leur dialogue politique et de sécurité
Unis par des relations historiques profondes, les deux Royaumes entretiennent des relations denses et diversifiées dans le cadre d’un partenariat dynamique et à fort potentiel.
L’Espagne s’appuie ainsi sur le Maroc pour réussir sa relance. Ceci confirme cette nécessité de collaborer ensemble et d’unir les visions politique, économique et sociale, dans une démarche commune qui vise un lendemain en mesure de servir chacun des deux pays tout en conservant et en respectant son authenticité, son intégrité et sa souveraineté.
Le Maroc et l’Espagne revoient leurs relations sur de nouvelles bases et de nouvelles donnes entrent en jeu. Au-delà de l’amitié exemplaire et de la confiance mutuelle qui a toujours marqué les relations et la coopération, c’est aujourd’hui vers un avenir économique commun que l’on se dirige, vers un partenariat gagnant-gagnant et vers un traitement d’égal à égal que s’orientent les nouveaux échanges entre les deux pays. La visite du Roi d’Espagne est venue à point nommé le confirmer.

(Voir aussi : Maroc-Espagne, aujourd’hui –  Maroc-Espagne – Sous la présidence du Roi Juan Carlos…)

Voir aussi

Sahara : La France réaffirme son appui au plan d’autonomie présenté par le Maroc

Sahara : La France réaffirme son appui au plan d’autonomie présenté par le Maroc

La France a réaffirmé, jeudi, son appui au plan d’autonomie présenté par le Maroc pour …

Un commentaire

  1. Ramadan Moubarak,Monsieur Hamid Dadès et toute l’équipe *Le Reporter*.
    Il faut veiller surtout a ménager nos ressources halieutiques de la Méditerranée et l’Atlantique,c’est une richesse a léguer en bonne ressources , intacte en écosystème, pour nos descendants aussi ,un contrôle stricte de la pèche par les gros bateaux-usines selon les normes de pèche européennes est tout a fait nécessaire et urgente.
    Selon une étude,près d’un tiers de la pèche de nos sardiniers et autre Felouks devient impropre a la consommation humaine,faute de la manutention archaïque ,moyens de transports, Frigos adaptés aux ports et points de ventes..
    la seule vue des étalages des poissons “frais” dans nos Souks est dégueulasse a vomir…!.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.