mardi 12 décembre 2017

Dossier : Massage et plus si affinités!

 

Massage

Les salons de massages fleurissent de plus en plus à Casablanca. Que se cache-t-il derrière leurs rideaux?

Dans les rues des grandes villes marocaines, les salons de massage, spas et bien-être se sont multipliés.
Autrefois peu répandus, il existe actuellement plus de 70 établissements rien qu’à Casablanca.
Plus qu’un moment de détente, le massage contribue à réduire le stress, à prévenir la maladie et à améliorer l’état de santé. Il faut dire que cette thérapie procure de nombreux bienfaits. Le massage soulage le mal de dos, augmente la capacité respiratoire, améliore la santé de la peau et aide au relâchement des tensions. La massothérapie agit, entre autres, sur la peau, les muscles, les tendons et les ligaments et vise à améliorer la santé et le bien-être tant physique que psychique.
Mais la raison derrière la prolifération de cette activité au Maroc est la multiplication de l’offre «Massages et plus si affinités».
Il s’agit d’une quasi-prostitution dissimilée dans certains salons de massages qui touche plusieurs pays. La majorité est destinée à une clientèle masculine.

Mode de fonctionnement

La pratique est bien simple. Le client peut trouver un numéro de téléphone à contacter d’un hammam, d’un salon de massage ou d’un spa, à l’aide d’un ami ou d’un moteur de recherche sur internet. Il suffit alors d’appeler pour fixer un rendez-vous. Une femme avec une voix sensuelle vous donne tous les détails concernant le type de massage et le prix. Et le client se rend à l’établissement. Place alors à une heure de jouissance en toute discrétion.
Certains salons proposent des massages où clients et masseuses sont nus. Des massages à caractère clairement sexuels.

Massages érotiques

En effet, le type qui se fait le plus à Casablanca et Marrakech est le massage tantrique, mais qui ressemble plus à un massage érotique. Il s’agit d’un ensemble de techniques de massage à des fins érotiques. Au lieu qu’un drap enveloppe le corps de l’individu, ce dernier est nu lors d’un massage érotique. Les parties du corps telles que l’aine et les parties intimes, qui sont peu sollicitées lors d’un massage thérapeutique, le sont ici beaucoup plus dans le but d’accroître l’excitation sexuelle. La finition reste optionnelle (donc facturée) et se fait soit par une masturbation du massé ou par une fellation sur celui-ci. Dans certains cas, le massage peut même être complété par une relation sexuelle complète. Il faut juste y mettre le prix. «Je me rends dans le même salon chaque dimanche. Il arrive que ça se termine par une masturbation, une fellation ou même une pénétration contre 500 dirhams. Cela fait un bien fou», se réjouit un client habitué.

Tarifs et réseaux de clients

Les tarifs de ces petits plaisirs pimentés oscillent entre 300 DH et 700 DH en moyenne. «80% des appels que je reçois sont pour des massages ‘plus si affinités’. Ce n’est plus un secret: de nombreux hommes fréquentent les salons pour se faire masser et passer un moment agréable», détaille Safaa, masseuse de 23 ans.
Certains pensent que la problématique provient des patrons qui obligeraient leurs employés à offrir des services sexuels. Toutefois, ce sont les masseuses qui veulent gagner plus. «Dans certains établissements, le patron donne son feu vert pour ce genre de pratiques contre le partage du bénéfice. Dans d’autres, le boss interdit ces pratiques, mais les masseuses le font quand même», précise une masseuse de 21 ans qui souhaite rester anonyme.
D’autres masseuses vont plus loin encore. Elles se servent de l’établissement pour créer un réseau de clients à l’extérieur. «Des masseuses demandent le numéro des clients et leurs donnent rendez-vous à l’hôtel».

Plaisir pimenté à domicile

Mieux encore, les clients peuvent opter pour un massage à domicile ou chez la masseuse. Le nombre d’annonces des masseurs particuliers est en accroissement. «Je mets à votre disposition un service de qualité, plusieurs types de massages avec une technicité sans rivale et vous serez reçu dans un cadre agréable et discret». Soit le client se déplace, soit c’est la masseuse qui débarque avec son matériel de travail qui contient des fioles d’huiles essentielles, des crèmes, des bougies de couleur et de l’encens. Le client choisit le type de massage (californien, coréen, naturiste, tantrique…). Et c’est parti pour une «parenthèse de bien-être dans votre dure journée».

Anas Hassy
…………………………………………………………………….

Tourisme de bien-être: e Maroc a attiré 2,2 millions de touristes en 2013


Selon les résultats d’une récente étude de l’institut de recherche de Stanford aux Etats-Unis, Jacobs, la valeur du tourisme mondial du bien-être a été de l’ordre de 500 milliards de dollars en 2013, un chiffre en hausse de 12 % en comparaison avec 2012. Ce chiffre d’affaires représente 15% des dépenses des touristes à travers le monde, relève l’institut, faisant observer que ce segment progresse 50% plus vite que le tourisme de manière générale. Selon l’institut, un total de 2,2 millions de touristes se sont rendus au Maroc en 2013 pour le tourisme de bien-être, le Royaume s’étant classé 39ème destination mondiale de ce genre de tourisme durant cette même année, ajoutant qu’il s’agit du pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA) qui a réalisé la plus forte croissance (+67%) sur ce segment entre 2007 et 2013. Il peut s’appuyer, entre autres, sur sa proximité avec l’Europe, ainsi que sur ses pratiques et rituels ancestraux comme le hammam. Au Maroc, le tourisme est le deuxième contributeur du produit intérieur brut (PIB), derrière l’agriculture, à hauteur de 8 à 10%.

 

Un Marocain ouvrira une enseigne de SexShop Halal en Arabie Saoudite


Après avoir lancé la première boutique musulmane en ligne de vente de produits érotiques (Al Assira), le jeune ressortissant marocain vivant aux Pays-Bas, Abdelaziz Aouragh, envisage d’ouvrir prochainement une enseigne de SexShop Halal en Arabie Saoudite. Le propriétaire de l’enseigne a précisé que ses produits étaient plutôt destinés aux conjoints et que, après tout, il avait reçu une fatwa autorisant la vente de ses produits conformes à la charia. Le jeune marocain estime que ce nouveau filon promet de stimuler l’industrie Halal qui ambitionne de réaliser un chiffre d’affaires de 6,4 trillions de dollars à horizon 2020. Dernièrement, la direction d’Al Assira a fusionné avec Beate Uhse, le géant allemand de produits érotiques qui existe depuis 1946. «Nous allons amener nos 18 produits islamiques sur le marché à travers Beate Uhse», annonce Aouragh. Les produits alignés dans ce SexShop n’ont rien en commun avec les sex-toys, godemichés et autres poupées gonflables. On peut y trouver plutôt des crèmes, des lotions, des huiles de massage et autres bougies de massage.

 

Témoignages


Hamza (auditeur, 25 ans)
«Il y a un an, un salon de massage a ouvert dans notre quartier. Je me suis dit que c’était seulement une perte d’argent. Je préférais aller à un hammam traditionnel. Mais un voisin m’a expliqué en détails ce qui se passait derrière le rideau de ce nouveau salon. Au début, je croyais qu’il me mentait. Puis, au bout d’un certain temps, j’ai décidé de visiter ce salon. J’ai demandé un massage tantrique. La masseuse m’a tout de suite mis à l’aise, puis elle m’a tout expliqué comment nous allions procéder. Petites bougies parfumées, ambiance suave et calfeutrée, musique douce et apaisante, plus ses mains qui me massaient de la tête aux pieds, m’ont vraiment procuré un véritable instant de pur bonheur. Ensuite, le massage devenait de plus en plus érotique. La masseuse a alterné caresses, frictions, pressions et effleurements sur les zones érogènes. Enfin, elle m’a demandé si je voulais terminer le massage par une masturbation, une fellation ou même une pénétration. Depuis ce jour, je suis devenu un client régulier. Franchement, c’est top!».

Safaa (masseuse, 23 ans)
«Après l’obtention de mon diplôme il y a un an, j’ai commencé à travailler pour un centre de bien-être à Marrakech. Après 2 mois de travail, j’ai déposé ma démission, car mon salaire était minable. Je suis devenue une masseuse à domicile. Je pratique depuis une dizaine de mois maintenant et je m’en sors très bien. Je vous avoue que 80% des appels que je reçois sont pour des massages plus si affinités. Ce n’est plus un secret: de nombreux hommes préfèrent se faire masser et passer un moment agréable. Je débarque avec mon matériel de travail chez le client. Un simple sac de sport qui contient des fioles d’huiles essentielles, des crèmes, des bougies de couleur et de l’encens. Pour plus de détente, je mets une musique envoûtante à partir de mon smartphone. Je propose d’autres services à caractère sexuel à mon client. S’il est intéressé, on discute le prix, puis c’est parti!».

Ali (dentiste, 29 ans)
«Pour mon anniversaire, je suis allé à un institut qui se trouve à quelques kilomètres de chez moi. J’ai opté pour un massage tantrique. J’en suis ressorti transformé, avec le sentiment d’avoir laissé toutes mes tensions derrière moi, à la fois profondément serein et ému par ce voyage intérieur des sens et de l’esprit. Mais il y a peut-être aussi la touche personnelle de la masseuse. J’ai vécu cette heure de massage un peu comme une chorégraphie, un rituel durant lequel vous ne savez plus très bien ce qui vous enveloppe ainsi, des mains, des bras, de la serviette baignée d’huiles essentielles, en un mouvement circulaire qui éveille et met en mouvement toutes vos énergies. Bref, un vrai savoir-faire doublé d’un acte de générosité à part entière, empreint de tact et de pudeur!».

Hind (masseuse, 27 ans)
«Cela fait bientôt 5 ans que je suis dans la profession. C’est un business très juteux quand on sait bien s’y prendre. De jour, je travaille dans un spa et le soir, je reçois des clients chez moi. La majorité de mes clients sont des hommes. Je pratique tous les types de massages, notamment le classique, le thaï, le californien et même le tantrique. D’ailleurs, je peux vous dire que les hommes sont accros à ce type de massage. Durant la séance, toutes les parties du corps sont massées et en particulier les zones érogènes. La majorité de mes clients sont des hommes, mais je vous avoue qu’il y a des Marocaines qui se laissent aller pour un petit plaisir».

Mehdi (étudiant, 19 ans)
«Aujourd’hui, j’ai pris un café avec un de mes amis. Il a commencé à me raconter son expérience avec une masseuse qui est venue chez lui. Il m’a expliqué en détail ce qu’il s’est passé. Je n’en croyais pas mes oreilles. Je lui ai demandé de l’appeler sur le champ. Chose faite. On a fixé un rendez-vous chez elle, le soir même. Je me suis rendu à son domicile. Elle m’a très bien accueilli. Le massage s’est déroulé avec une très belle musique, accompagnée de senteurs enivrantes. Il m’a procuré une sensation de plaisir et un lâcher prise qui, pour moi, était très important. Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai passé un moment de liberté où l’on peut oublier, libérer les souffrances enfouies, briser nos carapaces, juste la liberté d’être soi, libre de rire ou de pleurer».

Houda (masseuse, 24 ans)
«Honnêtement, je ne peux pas dépasser trois clients par jour. Quand je masse, je ne sens plus du tout mon corps. Je ne suis pas dans la concentration, mais dans le laisser-aller. Je ne ressens pas de douleur physique, par exemple, elle peut venir après. C’est un moment de fusion avec la personne. Je suis totalement dans l’instant présent, je sens presque un état d’euphorie intérieure. Vous savez, cela me bouffe toute mon énergie. C’est un investissement personnel, un flux de sensations. Cela peut vous vider au final. Je ne dépasse jamais 3 visites par jour. Je fais ma journée et je rentre me ressourcer chez moi».

 

Voir aussi

Abdelkebir El Hadidi : Celui par qui la catastrophe est arrivée

Une quinzaine de personnes ont été tuées dans la bousculade survenue, dimanche 19 novembre 2017, …

5 Commentaires

  1. Bonjour,
    À mon avis il doit y avoir des massages pour hommes fait par des hommes comme au hamamn et seulement pour le dos et les pieds, genre une rééducation 🙂

  2. salut! vous pouvez nous suggérer un salon, spa ou bien une masseuse merci 😉

  3. Je suis masseur pour femmes, les couples et les hommes au maroc, 7 ans d’expérience du massage relaxant et tonique, 180 taille, 79 kilo, couleur lwiyn ( sahraoui), très calme, ni fume, ni bois.j’habite à Casablanca
    0619108763

  4. La plupart des centres de massage se cachent derrière le massage pour proposer des services extra…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.