lundi 23 octobre 2017

De Juba à Rabat : Le Sahara n’est pas le Soudan du Sud

Publié au terme de la visite officielle du Roi Mohammed VI au Soudan du Sud, un communiqué conjoint est venu remettre les adversaires du Maroc à leur place.

Dans ce communiqué, le Soudan du Sud rappelle, entre autres, que «la question du Sahara est différente dans sa genèse et sa nature juridique et politique de celle du Soudan du Sud». Il salue «les efforts sérieux et crédibles fournis par le Maroc en vue de trouver un règlement politique à cette question». La présidence du Soudan du Sud exprime également sa satisfaction suite au retour du Maroc dans l’Union Africaine (UA), mettant en évidence le rôle du Royaume et sa contribution effective pour le développement, l’unité et la stabilité du continent, indique la même source.

Le Soudan du Sud se félicite, dans ce communiqué conjoint, du grand potentiel du Maroc et de sa capacité à contribuer au développement et à la stabilité de l’Afrique de l’Est dans son ensemble. La présidence sud-soudanaise appelle à cette occasion au renforcement des relations entre le Maroc et l’Afrique de l’Est.

Pour sa part, le Maroc se réjouit de l’appel lancé récemment par le Président Salva Kiir Mayardit, pour un dialogue national au Soudan du Sud. Il qualifie cette initiative d’audacieuse et fondamentale pour la réalisation de l’objectif de l’Union Africaine de faire taire les armes d’ici 2020 et la création d’un Soudan du Sud stable, développé et prospère. 

Pour un nouveau leadership africain

La visite du Roi Mohammed VI au Soudan du Sud, au lendemain de la participation du Souverain aux travaux du 28ème Sommet de l’Union Africaine (UA) et de son discours poignant prononcé à cette occasion, a été marquée par la signature de conventions et de mémorandums d’entente dans des secteurs clés, notamment le projet de création de la nouvelle capitale du Soudan du Sud, située dans la région de Ramciel. Les autres conventions et mémorandums d’entente couvrent les domaines de l’agriculture, de l’énergie, des mines, des hydrocarbures, de l’industrie, de l’investissement, de la lutte contre l’évasion fiscale, de la formation professionnelle et du partenariat économique entre les milieux d’affaires des deux pays. Dans ce contexte, le Souverain a fait part au président Salva Kiir de l’entière disposition du Maroc à  partager son expérience avec le Soudan du Sud dans les domaines de la sécurité et du développement économique et social, en vue de contribuer à la stabilité et au développement de ce nouveau pays. A cet égard, SM le Roi a visité l’hôpital de campagne des Forces Armées Royales (FAR), déployé à Juba dans le cadre d’une mission humanitaire au profit des populations du Soudan du Sud et a procédé à la remise de dons humanitaires et en matériels médicaux au profit de la population sud-soudanaise.

Au terme de sa visite officielle au Soudan du Sud et dans le cadre de la tournée royale en Afrique, le Roi Mohammed VI s’est rendu au Gabon. La presse gabonaise espère que le Souverain parvienne à faciliter l’ouverture d’un dialogue entre le président gabonais réélu, Ali Bongo Ondimba et son rival, Jean Ping qui conteste toujours le résultat du scrutin de septembre 2016.

Les percées réalisées par le Maroc en Afrique à tous les niveaux démontrent que le Royaume est décidé à donner le leadership à l’Afrique et aux pays africains qui souhaitent contribuer au développement du continent.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

BCIJ-Saisie de cocaïne : Un incroyable coup de filet !

Remarquable coup de filet et belle prise. Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a saisi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.