vendredi 15 décembre 2017

BCIJ-Saisie de cocaïne : Un incroyable coup de filet !

Remarquable coup de filet et belle prise. Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a saisi 2,588 tonnes de cocaïne brute et interpellé une quinzaine d’individus -dont plusieurs ayant une double nationalité (Maroc-Hollande, Maroc-Espagne…)- soupçonnés d’être impliqués dans un réseau criminel de trafic international de drogue.

L’annonce de ce coup de filet, le premier du genre, a été faite, mardi 4 octobre, par le directeur du BCIJ, Abdelhak Khiame, lors d’un point de presse au siège du Bureau de ce qu’on appelle «le FBI marocain».

Les investigations et les enquêtes menées depuis 2014, ainsi que la coordination entre les différents services de sécurité du Royaume, ont permis cette belle prise, dont une grande partie était dissimulée dans un véhicule immatriculé à l’étranger et une autre dans une ferme située entre Témara et Skhirat, près de Oued Cherrat.

C’est la première fois, a souligné Abdelhak Khiame, qu’une telle prise a été permise.

Ce sont quelque 2,5 tonnes de cocaïne pure, avec un taux de concentration de 93%. La valeur marchande est estimée à 25 milliards de dirhams, soit l’équivalent de 2 milliards et 850 millions de dollars !!!

L’enquête se poursuit sous l’égide du Parquet pour déterminer le maillage des individus impliqués dans ce réseau criminel, alors que toutes les personnes arrêtées (13) ont été placées en garde à vue pour les besoins de l’enquête ; et que deux autres individus, présumés cerveaux du réseau, sont déjà en prison, après avoir été condamnés par la Justice marocaine pour affaire similaire. Du fond de leurs cellules, ils continuaient de diriger le trafic de drogue.

Plusieurs voitures ont été saisies. Elles étaient utilisées pour le transport de la cocaïne, en plus d’un cellulaire qui servait à communiquer.

Cette prise, a précisé A. Khiame, a été possible grâce à la coordination entre les différents services de sécurité et leur vigilance.

Par ailleurs, Abdelhak Khiame a démenti l’existence au Maroc du crime organisé sous sa forme internationale. Il a nié toute coordination avec l’Algérie. Il a aussi annoncé la saisie de 105 kg de haschich près de Nador et d’une somme de 391.520 euros et de 172.620 DH. L’enquête préliminaire a permis de découvrir que le réseau criminel dispose de ramifications dans plusieurs villes marocaines.

DNES à Salé, Mohammed Nafaa

Voir aussi

Le Roi Mohammed VI en Côte d’Ivoire : De quoi est faite la relation ?

A l’occasion du 5ème Sommet UA-UE, dont les travaux se sont ouverts le 29 novembre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.