12è session du COMIAC | Les efforts du Maroc, sous la conduite de SM le Roi, pour renforcer le dialogue et préserver l’identité d’Al-Qods, mis en avant à Dakar

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a mis en avant, mardi à Dakar, les efforts du Royaume du Maroc, sous la conduite sage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour le renforcement du dialogue entre les civilisations et les cultures et la préservation de l’identité culturelle de la ville Sainte d’Al-Qods.

Dans une allocution lue en son nom par Samira El Malizi, Secrétaire générale du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication (département de la culture), lors de la 12-ème session du Comité permanent pour l’information et les affaires culturelles (COMIAC), relevant de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), M. Bensaid a souligné les efforts du Maroc, sous la conduite sage de SM le Roi Mohammed VI, pour renforcer le dialogue entre les civilisations et les cultures et préserver l’identité culturelle d’Al-Qods.

Il a, dans ce sens, indiqué que le Maroc a veillé à soutenir les Maqdessis en prenant en considération leurs conditions sociales et en préservant leur patrimoine religieux et culturel, précisant, dans ce cadre, que l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif oeuvre à préserver l’identité de la Ville Sainte et son caractère religieux, culturel et civilisationnel, ainsi qu’à aider les habitants d’Al-Qods.

Le ministre a relevé que le Maroc, sous la conduite de SM le Roi, Président du Comité Al-Qods, ne ménage aucun effort pour appuyer toutes les initiatives visant un engagement constructif dans les programmes et plans de l’OCI.

D’autre part, M. Bensaid a précisé que le Royaume ne cesse d’œuvrer à soutenir tous les efforts visant à faire du monde un espace de coexistence pacifique et de solidarité, notant que “le Royaume redouble d’efforts chaque fois qu’il s’agit du monde islamique”.

Dans ce sillage, il a rappelé l’attachement indéfectible du Royaume aux valeurs d’ouverture et de tolérance et son engagement permanent dans les efforts internationaux pour construire un monde juste et stable.

Il a noté que le Maroc a été et restera une terre de rencontre, de coexistence, d’ouverture et d’accueil, présent dans sa profondeur africaine, favorable aux efforts de développement et d’intégration, actif dans son environnement arabe et islamique, et un acteur dynamique au sein de la communauté internationale pour lutter contre le terrorisme et promouvoir la paix et la sécurité.

A cet égard, M. Bensaid a rappelé que le Maroc a accueilli des conférences, des séminaires et forums africains, islamiques et internationaux liés notamment au dialogue des civilisations et des religions, organisés sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, tels que le 9ème Forum Mondial de l’Alliance des Civilisations en novembre 2022 à Fès, et la Conférence parlementaire sur le dialogue interconfessionnel en juin dernier, tenus en étroite coopération avec l’Alliance des civilisations des Nations Unies.

“Ces rencontres reflètent concrètement l’implication totale du Royaume du Maroc dans toutes les initiatives visant à protéger les droits de l’Homme, y compris ceux des minorités religieuses”, a-t-il affirmé, relevant que le Maroc a mis en place tous les mécanismes (culture, cinéma et sport) pour créer les conditions d’une prise de conscience ferme.

Le Royaume continue également de mettre en œuvre la stratégie culturelle pour le monde islamique et les plans d’action dans un engagement émanant d’une histoire marocaine séculaire fondée sur la modération et le juste milieu, a-t-il conclu.

Présidée par le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, la cérémonie d’ouverture de cette rencontre de deux jours s’est déroulée en présence du secrétaire général adjoint de l’OCI, Tarig Ali Bakheet, des membres du gouvernement sénégalais, de représentants des Etats membres de l’OCI et d’organisations internationales, des membres du Corps diplomatique accrédité à Dakar, dont l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi, Hassan Naciri.

Des recommandations et des résolutions seront adoptées lors de cette rencontre dans le but de renforcer la coopération et la solidarité entre les États membres de l’Organisation de la coopération islamique dans ces cinq domaines.

Le COMIAC est un organisme rattaché à l’OCI, chargé de superviser et d’évaluer les programmes et les projets liés à l’information, à la culture, au dialogue des civilisations, au tourisme et à la jeunesse.

Il se réunit tous les deux ans en présence des ministres concernés, dans les États membres de l’Organisation de la coopération islamique.

LR/MAP

,

Voir aussi

Nasser Bourita,Addis-Abeba,Taye Atske Selassie,Sommet de l’Union africaine,Éthiopie

Addis-Abeba | Bourita s’entretient avec le ministre éthiopien des Affaires étrangères

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...