jeudi 23 novembre 2017

PAP : Le Maroc réintègre le parlement panafricain

Une délégation de parlementaires marocains s’est rendue en Afrique du Sud pour prendre part à la quatrième session extraordinaire du Parlement panafricain (PAP), qui s’est tenue à Midrand, près de Johannesburg.
Intervenant dans le sillage du retour du Royaume au sein de l’Union africaine (UA), acté lors du 28ème Sommet de l’organisation, tenu en janvier dernier à Addis-Abeba, cette participation visait à préparer le retour officiel du Maroc au sein de l’instance législative de l’UA.
Elle avait également pour but de finaliser les procédures d’adhésion du Maroc au parlement panafricain et s’inscrivait ainsi dans le cadre de la dynamisation de la diplomatie parlementaire pour accompagner le retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle africaine.
Il est à rappeler que le retour du Maroc au sein du PAP sera officialisé à l’occasion de la cinquième session de ce parlement, qui se tiendra en octobre prochain.
Composée de trois membres de la Chambre des représentants et de deux de la Chambre des conseillers, la délégation marocaine s’est activée, dès son arrivée à Midrand, à tenir des réunions avec les différentes délégations africaines. Ces réunions ont été l’occasion pour les parlementaires africains de saluer le retour du Maroc au sein de l’UA.
Les différentes délégations rencontrées attendent le retour du Maroc au sein du PAP car, outre le fait que ce retour va permettre de mieux défendre les intérêts du Maroc, il va aussi contribuer au renforcement de l’action de cette institution en faveur de l’unité de l’Afrique et de son développement politique, économique et social.
La présence du Maroc au sein du PAP permettra au Royaume de mieux défendre ses causes justes et légitimes au sein d’une institution législative panafricaine, dont l’influence ne cesse de se renforcer. Fort des avancées qu’il a réalisées dans le domaine de la promotion de la pratique démocratique et l’enracinement de la culture des droits de l’Homme, le Maroc est perçu par ses partenaires africains comme un pays bien positionné pour contribuer au développement du continent.
Par ailleurs, le retour du Royaume au sein du PAP devra conforter la dimension africaine du Maroc, pays qui a toujours entretenu de fortes relations avec ses frères du continent. Le Maroc, qui jouit d’une situation économique confortable, renforcée par une stabilité politique remarquable, est perçu comme un modèle et une source d’inspiration pour les partenaires africains.
La quatrième session extraordinaire du parlement de l’UA, qui se poursuivra jusqu’au 19 mai, examine plusieurs questions, dont la mutation vers le pouvoir législatif pour l’institution panafricaine qui n’a qu’un pouvoir consultatif depuis sa création en 2001.

Hamid Dades

Voir aussi

Maroc-Afrique-Europe : Convention BMCE BoA-CFCIM en faveur des entreprises

Le Groupe BMCE Bank Of Africa et la Chambre française de commerce et d’industrie du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.