vendredi 24 novembre 2017

«CAPITUM» : Un grand projet de coopération africaine lancé

Une cérémonie de lancement du Projet de coopération africaine des programmes internationaux pour la mobilité «CAPITUM» a eu lieu à l’université Hassan 1er de Settat, en présence de présidents et représentants des universités partenaires et associées de ce projet.
Financé par l’Union européenne pour la période 2016-2021, CAPITUM se donne pour objectif la contribution à l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur, à travers la promotion de l’internationalisation et l’enrichissement de programmes et de cursus au sein des établissements universitaires participants.
Le but est de permettre aux étudiants, aux enseignants et au personnel administratif, en général, de tirer profit, d’un point de vue professionnel, linguistique et culturel, de l’expérience acquise dans le contexte de la mobilité vers un autre pays africain et de renforcer la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur en Afrique.
Le projet, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de renforcement des relations de partenariat Sud-Sud, s’assigne pour objectif également la promotion du développement durable et la contribution à la réduction de la pauvreté en Afrique à travers un enseignement supérieur professionnel axé sur la formation des compétences.
Le lancement de ce projet s’intègre ainsi pleinement dans la vision de développement institutionnel, mettant l’étudiant marocain, mais aussi africain, au cœur de ses priorités, veillant à la promotion de sa réussite et à son épanouissement, à son ouverture et à son insertion professionnelle.
L’ambition est de promouvoir la mobilité inter-Afrique qui est, au-delà de ses vertus académiques, un moyen de renforcer les liens de communication entre les étudiants africains et de permettre à cette jeunesse de s’exprimer, d’échanger, de se découvrir et d’emprunter ensemble la voie de développement du continent.
Etalé sur une période de 5 ans et prévoyant 120 bourses, pour un budget global de 1,5 million d’euros, le projet a été monté en étroite collaboration avec l’Université de Rouen et compte dans son consortium 5 partenaires de 3 régions africaines, à savoir l’Université de Carthage (Tunisie), l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), l’Université de Toamasina (Madagascar), l’Université de Yaoundé II (Cameroun) et l’Université de Djibouti.

Hamid Dades

Voir aussi

Maroc-Afrique-Europe : Convention BMCE BoA-CFCIM en faveur des entreprises

Le Groupe BMCE Bank Of Africa et la Chambre française de commerce et d’industrie du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.