Flash Infos

Tourisme en crise | L’ONMT lance une nouvelle campagne

Tourisme en crise | L’ONMT lance une nouvelle campagne

Adel El Fakir, Directeur général de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT)En temps de crise certains secteurs pâtissent plus que d’autres. Depuis que le nouveau Coronavirus (Covid-19) a frappé le monde, des activités tournent au ralenti quand d’autres sont tout simplement à l’arrêt. 

À l’approche de la saison estivale, les professionnels du secteur tablaient sur une hausse considérable de l’activité. Malheureusement, c’est un scénario autre qui se profile à l’horizon.

Effet boule de neige

Suite à la crise sanitaire due au Covid-19, le secteur du tourisme et l’ensemble des activités qui forment sa chaîne de valeur au Maroc, à savoir l’hôtellerie, la restauration, les agences de voyages et réseaux de distribution, le transport terrestre et location de voitures, l’événementiel et tous les métiers connexes, ont été durement affectés par cette crise due au Covid-19.

Traverser la crise sans trop de dégâts 

Dans ce cadre, l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) vient de lancer la campagne intitulée «3lamantlakaw» (En attendant de se revoir). Elle vise à accompagner le secteur du tourisme national pendant cette crise sanitaire. En réalité, la campagne «3lamantlakaw» est un véritable cri de ralliement qui accompagnera l’ensemble des opérateurs touristiques durant cette période du confinement. «D’autres projets sont dans le pipe et seront annoncés très prochainement, annonce le Directeur général de l’ONMT, Adel El Fakir, soulignant par ailleurs qu’il est primordial que le secteur du tourisme traverse cette crise avec le moins de dégâts possibles. «Nous avons le privilège d’être dans un pays dirigé par son Roi, Sa Majesté Mohammed VI, qui a su prendre toutes les mesures indispensables pour assurer notre protection et notre sécurité», poursuivit le DG de l’ONMT. Et El Fakir d’appeler tout un chacun à «accompagner cet élan».

Des pertes estimées à 34,1 MMDH 

Le tourisme fait partie des secteurs qui paieront un lourd tribut dans cette crise sanitaire du Covid-19. La Confédération nationale du tourisme (CNT) a, d’ailleurs, évalué l’impact de la crise actuelle à 34,1MMDH de perte en termes de chiffre d’affaires touristiques en 2020 et de 14MMDH de perte en termes de chiffre d’affaires pour l’hôtellerie, pour une chute globale de près de 6 millions de touristes, qui occasionneront une perte totale de 11,6 millions de nuitées. Pas moins de 500.000 emplois et 8.500 entreprises seraient menacés, dont des entreprises d’hébergement touristiques classées, des entreprises de restauration touristique, des agences de voyages, des sociétés de transport touristique et des sociétés de location de voitures.

LR

Voir aussi

Le marché automobile en convalescence

Marché automobile | Un secteur en convalescence

Après avoir vu ses ventes s’effondrer depuis mars dernier, à cause de la pandémie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.