Fonds Special – COVID-19/ Entreprises impactées | Benchaâboun livre un premier bilan

Fonds Special – COVID-19/ Entreprises impactées | Benchaâboun livre un premier bilan

Répondant, lundi 27 avril 2020 à des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun, a livré un premier bilan du dispositif de soutien destiné aux entreprises impactées par le nouveau . Il a aussi dévoilé le montant collecté par le créé sur instructions de SM le Roi Mohammed VI.

Jusqu’au vendredi 24 avril 2020, les recettes collectées par le pour la gestion du nouveau ont atteint 32MMDH. Les dépenses débloquées ont atteint à ce jour 6,20MMDH, dont 2 milliards réservés à l’achat des équipements médicaux. «Nous veillerons à accompagner le ministère de la Santé en mobilisant les ressources nécessaires dans la lutte contre le », a affirle le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration.

Les détails des mesures de soutien

Par ailleurs,  a livré des détails sur les mesures de soutien destinées aux ménages et entreprises. Il a ainsi indiqué que l’indemnité -chômage destinée aux salariés en situation d’arrêt de travail devrait mobiliser chaque mois une enveloppe de 2MMDH, financée par le .

Pour le mois de mars 2020, 132.000 entreprises ont déclaré être en situation d’arrêt temporaire de travail (plus de 800.000 travailleurs), a ajouté le ministre. Il a par ailleurs précisé que les  aides financières du fonds spécial ont été allouées à 2,3 millions de ménages inscrits au Ramed, dont 38% situés dans le monde rural. 80% des aides programmées pour cette catégorie de bénéficiaires ont été distribuées jusqu’à hier, dimanche 26 avril.

Lire aussi
Déconfinement | Le plan gouvernemental dévoilé le 18 mai

Les aides bénéficieront également à 2 millions de ménages opérant dans l’informel et qui ne sont pas inscrits au Ramed a-t-il annoncé.  En outre, Benchaâboun a fait savoir que les banques et les sociétés de financement ont reçu 416.000 demandes de report d’échéances de crédit (y compris le leasing), dont 310.000 ont été acceptées (soit un taux de rejet limité à 5%).

S’agissant des lignes additionnelles accordées par les banques et garanties par l’Etat (Damane Oxygène), destinées aux entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 500MDH, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration a fait état d’un bilan de 9.000 prêts, portant sur un montant global de 3,7 milliards de dirhams (seuls 124 dossiers ont été refusés, soit un taux de rejet de 1,5%).

LR

Voir aussi

Africa Sovereign Investors Forum,ASIF

ASIF | Signature à Rabat de trois accords pour la promotion des investissements

Trois accords ont été signés, lundi à Rabat, à l’occasion du Forum africain des investisseurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...