Résolution du PE | Le parlement de Sao Tomé et Principe regrette une implication dans une crise purement bilatérale

Crise Maroc-Espagne,Parlement européen

Le Président de l’Assemblée nationale de Sao Tomé et Principe, M. Delfim Santiago Das Neves, a fait part de son rejet de la résolution adoptée jeudi par le Parlement européen (PE), regrettant une intervention dans une crise purement bilatérale.

Le parlement européen ne peut pas s’impliquer dans une crise purement bilatérale, a déclaré à la MAP M. Das Neves, notant qu’il s’agit d’une crise bilatérale qui peut être résolue par des moyens diplomatiques ou à l’aide d’une négociation bilatérale directe entre le Maroc et l’Espagne.

“Le parlement européen ne doit pas s’entremêler dans cette crise”, a-t-il martelé.

Pour le président de l’Assemblée nationale de Sao Tomé et Principe, le parlement européen devait appeler les deux parties à résoudre la crise dans un cadre bilatéral au lieu de prendre position.

Il a saisi, cette occasion, pour saluer au nom du parlement de Sao Tomé et Principe la décision de SM le Roi Mohammed VI de faciliter le retour des mineurs marocains non accompagnés, en situation irrégulière dans certains pays européens.

Une ONG italienne dénonce la résolution contreproductive du PE sur le Maroc

M. Das Neves a tenu aussi à rappeler le rôle du Maroc sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI dans la lutte contre l’immigration illégale, la traite des êtres humains et le terrorisme, notant que le Royaume respecte parfaitement les principes du partenariat le liant à l’Union européenne.

LR/MAP

,

Voir aussi

Mondial féminin,U17,Maroc,Algérie

Eliminatoires Mondial féminin U17 (3è tour) | Maroc-Algérie, les 10 et 17 mai

L’équipe nationale féminine de football des moins de 17 ans affrontera son homologue algérienne les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...