Renault Maroc : Le taux d’intégration porté à 65%

Renault Maroc : Le taux d’intégration porté à 65%

L’écosystème Renault a atteint un taux d’intégration de 50% sur les 60% initialement visés. L’annonce a été faite par le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, Fabrice Cambolive, directeur des opérations de la région Afrique, Moyen-Orient et Inde et Marc Nassif, directeur général du Groupe Renault Maroc, lors d’un meeting organisé à Casablanca le 7 mars courant.

Les différentes parties ont dressé un bilan d’étape de l’écosystème Renault au Maroc, qui fournit un cadre au développement de la plate-forme mondiale d’approvisionnement et d’exportation du groupe. Elalamy a indiqué que les objectifs fixés pour 2023 seront largement dépassés, puisqu’ils seront atteints bien avant cette échéance. Chose qui a balisé le terrain pour le management de Renault, en vue de s’engager dans de nouveaux objectifs: l’augmentation du taux d’intégration ciblé à 65% et la multiplication par 2 du niveau du chiffre d’affaires attendu, en l’occurrence 1,5 milliard d’euros, pour atteindre les 3 milliards. Pour ce faire, Marc Nassif a confié que le groupe compte tirer pleinement profit de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

M. Mouttalib

Voir aussi

CGEM et UGTM se concertent pour gérer les impacts de la crise sur l'emploi

CGEM et UGTM se concertent pour gérer les impacts de la crise sur l’emploi

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Union générale des travailleurs du Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.