Flash Infos

Post-Covid | Le président irlandais appelle à une coopération Afrique-UE

Post-Covid | Le président irlandais appelle à une coopération Afrique-UE

Le président de la République d’Irlande, Michael D. Higgins, a appelé à l’adoption d’une nouvelle approche de coopération entre l’Union européenne (UE) et l’Afrique à la lumière des changements que connaîtra le monde après la pandémie de coronavirus, estimant que les Européens devraient privilégier une approche de “multilatéralisme” et de “solidarité” envers le continent africain.

La qualité des relations de l’Union européenne avec le continent africain et ses habitants est un sujet d’une grande importance, a dit Higgings dans un discours à l’ouverture d’une visioconférence organisée à l’initiative de l’Institut des affaires internationales et européennes, basé à Dublin.

C’est un sujet porteur d’espoir dans son potentiel transformateur (…), d’abord pour l’Afrique, mais aussi pour nous tous alors que nous cherchons à résoudre les problèmes de notre temps, notamment dans les domaines, économique, social, culturel et écologique, relève le chef d’Etat irlandais.

Le défi pour nous Européens est de forger cette nouvelle relation avec l’Afrique, en misant sur un véritable multilatéralisme et sur la solidarité, afin d’être des partenaires éthiques dans un changement structurel nécessaire, souligne Higgins dans son intervention où il tente d’expliquer comment l’Europe pourrait se libérer du récit du passé et faire partie d’un récit d’espoir.

L’Afrique, avec 20% des jeunes du monde et plus de 1,3 milliard de population recensée en 2018, est un continent sur lequel reposent les espoirs d’une grande partie de notre avenir commun, fait-t-il observer, relevant que c’est peut-être sur ce continent que nous pourrions voir se concrétiser nos efforts pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies, fournir une anticipation et une réponse adéquates au changement climatique bref, établir ce lien entre économie, société, écologie et culture.

Pourtant, pour les Africains, poursuit le dirigeant irlandais, il est urgent de réduire la pauvreté, d’offrir des conditions de vie saines, des services de base universels, y compris l’éducation et les soins de santé, la paix et la réconciliation (..) et un avenir durable fondé sur la prospérité dans son sens le plus large, le plus épanouissant et le plus inclusif.

S’agissant de la crise sanitaire actuelle, le président irlandais estime que la pandémie de coronavirus est un problème mondial, qui nécessite une réponse mondiale, notant toutefois qu’il est tellement évident que les sociétés diffèrent dans leur capacité de réponse.

Bien que la pandémie soit une menace mondiale, notre vulnérabilité mondiale diffère considérablement. Ces différences mettent à l’épreuve à la fois notre solidarité mondiale et l’architecture de notre multilatéralisme désormais menacée, affirme-t-il.

Dans ce sens, Higgins relève que les Européens devraient se rappeler “qu’il existe maintenant une occasion sans précédent” pour l’Europe de commencer à bâtir une nouvelle relation avec l’Afrique, basée sur une nouvelle approche.

Cette relation, dit-il, devrait être fondée sur la solidarité, non seulement dans le cadre de la réponse à la pandémie du Covid-19, mais aussi pour ce qui est de l’établissement d’une nouvelle forme de partenariat entre l’UE et l’Afrique.

Higgins insiste, par ailleurs, sur le besoin d’une réponse globale quant à la capacité d’accès de tous à un vaccin contre le coronavirus, dont le développement nécessitera une recherche mondiale partagée, étatique et privée.

Pour conclure son discours, le chef d’Etat irlandais a souligné qu’il est nécessaire d’opter pour une approche basée sur une bonne compréhension des besoins de l’Afrique, afin d’aider ce continent à relever les défis auxquels il est confronté.

LR

Voir aussi

France Coronavirus Près de 10.000 cas en 24 heures

France/Coronavirus | Près de 10.000 cas en 24 heures

La France a enregistré 9843 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un record depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.