mardi 21 février 2017

Mossoul : Une victoire risquée

L’ONU estime que les forces irakiennes sont confrontées à un «défi de taille», avec leur offensive dans la partie ouest de Mossoul encore sous le contrôle du groupe Etat islamique (EI), même si les jours de ce dernier sont comptés. Les civils, notamment, sont en «très grand danger», a prévenu Jan Kubis, émissaire de l’ONU en Irak, devant le Conseil de sécurité.

Le Premier ministre irakien, Haider Al-Abadi, avait déclaré, le 24 janvier, que ses forces avaient repris au groupe EI l’est de cette grande ville du nord de l’Irak et que la bataille allait se déplacer sur l’autre rive du Tigre. «Ces solides progrès ne devraient pas masquer le fait que la bataille a été et reste un défi de taille, notamment à l’intérieur de la vieille ville dans l’ouest de Mossoul», a averti M. Kubis. «Mais dans un avenir proche, les opérations de libération en Irak vont prendre fin; les jours de l’Etat islamique sont comptés», a-t-il ajouté. L’Irak a lancé en octobre une offensive pour reprendre Mossoul tombé aux mains de l’EI en 2014.

M. Kubis a notamment mis en garde contre le «très grand nombre» de victimes civiles, expliquant que les blessures par armes à feu recensées sur des civils étaient «une preuve évidente» que les combattants de l’EI les prenaient pour cible.

Patrice Zehr

Voir aussi

Corruption : Un cancer mondial

L’ONG anticorruption, Transparency International, a publié, le 25 janvier 2017, son classement annuel sur la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.