Meurtre d’Imlil : Un ressortissant suisse condamné à 10 ans de prison

Meurtre d’Imlil : Un ressortissant suisse condamné à 10 ans de prison

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a condamné, jeudi, à 10 ans de prison ferme un ressortissant suisse pour liens avec les auteurs du meurtre de deux touristes scandinaves, perpétré le 17 décembre dans la commune d’Imlil (province d’El Haouz), a-t-on appris de source judiciaire.

Le prévenu qui a été arrêté le 29 décembre 2018 à Marrakech a été poursuivi pour des faits « de constitution d’une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes visant à porter gravement atteinte à la sûreté de l’État, l’aide préméditée à des auteurs d’actes terroristes, l’entraînement de personnes en vue de rejoindre une organisation terroriste et apologie du terrorisme ».

Ce technicien en publicité informatique a été reconnu coupable dans un dossier séparé par rapport à celui impliquant les 25 accusés dans l’affaire du double meurtre. Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat avait déféré devant le juge d’instruction 25 individus, dont un ressortissant suisse de nationalité espagnole, dans le cadre de l’enquête dans cette affaire, conformément à une requête visant à les interroger au sujet d’actes terroristes.

Un deuxième ressortissant suisse a été poursuivi dans la même affaire pour « constitution d’une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public et d’apologie d’actes et d’organisation, ainsi que la non-dénonciation de crimes terroristes ».

Selon des révélations des médias, les deux prévenus seraient entrés en contact lorsqu’ils résidaient en Suisse et auraient même échangé la vidéo montrant le meurtre des deux touristes.

Avec MAP

Voir aussi

Débat à Dakhla sur le rôle de la société civile dans le plaidoyer de la question du Sahara

Débat à Dakhla sur le rôle de la société civile dans le plaidoyer de la question du Sahara marocain

“Le rôle de la société civile dans le plaidoyer sur la question nationale” a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.