Manifestations à Al Hoceima : La DGSN dresse le bilan des dégâts

Manifestations à Al Hoceima : La DGSN dresse le bilan des dégâts

Les opérations et interventions entreprises par les forces publiques visant à préserver la sûreté et l’ordre publiques dans la ville d’Al Hoceima et les zones urbaines qui relèvent de son territoire, depuis le 28 octobre 2016, veillaient à gérer les protestations de manière à préserver la sûreté et l’ordre publics, d’une part, et la prévention sans enregistrer aucune menace pour la sécurité des citoyens, d’autre part, outre la prise de toutes les mesures requises pour garantir les droits et libertés individuelles et collectives, a souligné la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

La même source a indiqué que certaines protestations ont connu une escalade dangereuse et se sont transformées en rassemblements violents durant lesquels plusieurs personnes ont fait usage d’armes blanches, de cocktails Molotov, outre des jets de pierres blessant à différents degrés 298 policiers, dont certains au niveau des côtes et du crâne.

Tout en clarifiant ces faits, la DGSN a tenu à assurer que ses éléments poursuivront leurs mesures de protection de l’ordre public, avec tout ce que cela implique comme maîtrise de soi et de retenue face aux provocations, d’une part, et de plein respect des textes de loi et des procédures administratives en vigueur, d’autre part. 

ML

Voir aussi

maroc-libye,Abdallah Hussein Al-Lafi,Nasser Bourita

Le Maroc a toujours oeuvré pour un consensus entre les Libyens

Le Maroc a toujours oeuvré pour un consensus entre les Libyens, que ce soit à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.