L’intervention des FAR à El Guergarat visait à mettre fin au comportement inacceptable du polisario (B.C)

L’intervention des FAR à El Guergarat visait à mettre fin au comportement inacceptable du polisario (Barreau de Casablanca)

Le barreau de Casablanca a souligné que l’opération menée pacifiquement par les Forces armées royales (FAR), au niveau du point de passage d’El Guergarat, visait à mettre fin au comportement inacceptable du polisario.

Après avoir exprimé son soutien à cette opération, le barreau a salué le professionnalisme de cette intervention rapide et tactique des FAR qui a permis le retour à la situation d’avant, “laquelle intervention a eu lieu dans le respect total des prérogatives du pays, en vertu de ses responsabilités et en conformité avec la légalité internationale”.

Il a ajouté, dans un communiqué, à l’issue d’une réunion d’urgence du conseil de l’instance à Casablanca, tenue dimanche à distance, et consacrée aux développements de la cause nationale et à la situation dans la zone tampon d’El Guergarat, que la décision d’intervention du Maroc est intervenue avec sagesse et retenue vis-à-vis des manoeuvres et provocations du polisario ayant affecté les mouvements de déplacements et de circulation entre le Maroc et ses voisins, en privant des centaines de routiers et de commerçants d’exercer normalement leurs activités, et en faisant fi de l’accord de cessez-le-feu et du processus de règlement onusien.

L’instance a également exprimé son soutien à “nos forces stationnées aux frontières” et aux efforts déployés par le Royaume dans cette conjoncture que “les ennemis de notre pays ont voulu imposer, en dépit de la prolifération de la pandémie du nouveau coronavirus qui préoccupe le Maroc et le monde entier. Au lieu de faire preuve de coopération, les ennemis des peuples ne ménagent aucun effort pour la déstabilisation, mais en vain”.

Elle a également fait part de sa ferme condamnation de ces dernières et précédentes pratiques provocatrices, notant qu’il s’agit encore une fois d’une violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu et d’un défi de l’autorité du Conseil de sécurité de l’ONU.

L’instance a, par ailleurs, souligné sa ferme détermination et sa mobilisation constante pour la défense de l’intégrité territoriale et l’unité nationale du Royaume, tout en rappelant le rôle joué par les avocats dans la défense des questions nationales.

Le barreau de Casablanca n’a pas manqué de remercier tous les pays amis et frères qui ont soutenu les mesures légitimes prises par le Maroc pour préserver la liberté de circulation civile et commerciale dans la zone d’El Guergarat.

LR/MAP

Voir aussi

un-haut-responsable-des-affaires-etrangeres-espagnoles-met-en-garde-contre-la-menace-terroriste-que-represente-les-milices-du-polisario

Un haut responsable des Affaires étrangères espagnoles met en garde contre la menace terroriste que représente les milices du polisario

Le directeur général de la politique étrangère et de sécurité du ministère espagnol des Affaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.