** L’horreur de Tindouf

Ce lundi 16 septembre, en séance plénière du Conseil des droits de l’Homme, à Genève, l’ONG mauritanienne «Mémoire et justice» a appelé à une enquête internationale sur les cas de disparition forcée et d’assassinats dans les camps de Tindouf, ajoutant qu’après «40 ans d’impunité», «les familles des personnes disparues, assassinées ou détenues dans les geôles du polisario dénoncent le mutisme sur ces abominables crimes».

Voir aussi

Le 1er Moharram de la nouvelle année de l’Hégire 1439 correspond au vendredi 22 septembre 2017

Le 1er Moharram de la nouvelle année de l’Hégire 1439 correspond au vendredi 22 septembre, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.