Le Maroc, un rêve d’illustres voyageurs désormais accessible aux Colombiens

Colombie,El Tiempo,Maroc

Le , un rêve de nombreux et illustres voyageurs, de par la variété de son offre touristique, est désormais plus accessible aux Colombiens après la suppression de visa, a écrit le quotidien colombien .

Dans un article signé par , le journal a relevé que la force de séduction du découle de ce mélange singulier entre histoire, architecture, paysages, villes impériales, médinas, et diversité naturelle.

Avant de se perdre dans les ruelles des médinas ou entre les dunes de la célèbre Merzouga dans le désert du , l’on pourrait d’abord percevoir le développement “étonnant” de ses villes modernes, a souligné la publication.

De par la beauté de ses paysages et sa lumière éclatante, le , “un pays magique à peindre”, a attiré les artistes du monde entier qui s’y sont installés et y ont réalisé des toiles célèbres. Dans une liste de centaines de peintres de 62 pays, on y trouve notamment les français Eugène Delacroix et Henri Matisse.

Le journal a rappelé aussi les principaux écrivains inspirés par le Royaume et sa culture, citant notamment Peter Bowles, Juan Goytisolo, William Burroughs et Allen Ginsberg qui ont passé de longs séjours à Tanger. Saint-Exupéry, qui a écrit, pour certains, le plus beau conte de la littérature mondiale, Le Petit Prince, durant son passage par le sud marocain, alors occupé par l’, a également été marqué par le Maroc, sans oublier Yves Saint Laurent, l’amoureux fanatique de la ville de , selon la même source.

Lire aussi
Le Maroc et la Colombie réitèrent leur engagement à continuer de promouvoir leurs relations dans divers domaines

Le journal est revenu sur les parcours d’autres voyageurs de renom tombés amoureux du Maroc, comme Winston Churchill, Charles de Gaulle et Franklin Roosevelt qui s’étaient rencontrés dans le Royaume en 1943 pour trouver une issue à la Seconde Guerre mondiale

Par ailleurs, le quotidien revient sur la dynamique de entre le Maroc et la Colombie couronnée par la suppression de visa, mettant en avant la volonté des deux parties de renforcer les liens commerciaux, culturels et politiques.

Le Maroc peut, à titre d’exemple, accompagner la Colombie sur les technologies de pointe telles que l’énergie solaire, le Royaume étant un leader mondial dans ce domaine, a fait observer la même source.

LR/MAP

Voir aussi

Sahara marocain,Maroc,Arabie Saoudite,Coalition mondiale contre Daech

L’Arabie Saoudite réitère sa position soutenant la marocanité du Sahara et l’intégrité territoriale du Royaume

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le Prince Faysal Bin Farhan a réitéré, mercredi à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...