Le Maroc et l’Espagne s’acheminent à pas sûrs vers la mise en œuvre de leur déclaration conjointe

maroc espagne sahara

Le Maroc et l’ s’acheminent à pas sûrs vers la mise en œuvre de l’ensemble des éléments contenus dans la , adoptée lors de la visite du chef du gouvernement espagnol au Maroc, a affirmé, jeudi à , le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, M. Mustapha Baitas.

Lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du conseil de gouvernement, tenue sous la présidence du chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, M. Baitas a indiqué que les relations maroco-espagnoles avancent sereinement depuis l’adoption de la , sur la voie de la mise en œuvre de l’ensemble des dispositions prévues dans cette déclaration et ce dans les délais fixés.

Le ministre a relevé que le secteur de l’énergie fait partie des axes principaux du partenariat stratégique entre les deux pays, soulignant la détermination du Maroc à accéder au marché de transformation du liquéfié, le Royaume ayant déjà émis des appels à manifestation d’intérêt à cet égard.

Le gouvernement s’attèle à garantir l’approvisionnement du Maroc en , selon une vision ayant pour finalité de mettre le Royaume à l’abri de tout nouveau soubresaut sur les marchés internationaux de l’énergie, a-t-il noté.

Lire aussi
Guerre d’Ukraine | Sanctions contre la Russie, Le Boomerang pour l’Europe, Et l’impact sur le Maroc ?

La , adoptée au terme des discussions entre Sa Majesté le Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, qui a effectué une visite au Royaume le 7 avril courant, a annoncé l’ouverture d’une nouvelle page dans les relations entre les deux pays.

Selon cette déclaration, cette nouvelle étape répond à l’appel de Sa Majesté le Mohammed VI, à «inaugurer une étape inédite dans les relations entre les deux pays», et de Sa Majesté le Felipe VI à «marcher ensemble pour matérialiser cette nouvelle relation». Elle correspond, également, à la volonté du Président du Gouvernement espagnol, S.E. Pedro Sánchez de «construire une relation sur des fondements plus solides».

Le texte a notamment évoqué la réactivation de la coopération sectorielle dans tous les domaines d’intérêt commun : économique, commercial, énergétique, industriel et culturel, entre autres.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Irak,Nasser Bourita,Fouad Hussein,Coalition mondiale contre Daech

Le Maroc et l’Irak appellent à redoubler d’efforts pour promouvoir leur coopération bilatérale

Les ministres des Affaires étrangères du Royaume du Maroc et de la République d’Irak ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...