Le Maroc en tête des pays africains dans le domaine des centrales d’énergie propre

Énergie Un Secteur Prometteur à La Faveur D’une Vision Royale Clairvoyante

Le est en tête des pays du continent africain en termes de centrales d’énergie propre, aux côtés de l’ et l’, a écrit TAQA Net, une plate-forme médiatique et de recherche spécialisée dans les marchés de l’énergie.

Selon le site électronique, plusieurs pays du continent, à leur tête le , l’ et l’, sont en concurrence pour des projets d’énergie solaire, à un moment où l’ continue de réaliser un saut dans les capacités de production d’énergie photovoltaïque. Le site explique aussi que les experts s’attendent à ce que la contribution des énergies augmente la quantité totale d’électricité produite dans le continent au cours des prochaines années.

Il a expliqué que le continent africain possédait un certain nombre des plus grandes centrales d’énergie propre au monde, en raison de son énorme potentiel en termes de sources d’énergie renouvelables, telles que l’énergie solaire, l’énergie éolienne et les centrales hydroélectriques.

Le média a également souligné que les pays africains se dirigeaient vers une concurrence accrue dans la construction des plus grandes centrales d’énergie propre, sous leurs différentes formes. Objectif: rechercher la sécurisation de l’accès à l’électricité dans les zones défavorisées, en plus de soutenir l’objectif mondial de transformation énergétique pour faire face au changement climatique, ainsi que diversifier les sources de production d’électricité pour réduire la dépendance aux combustibles fossiles, considérées comme la principale cause de la pollution dans le monde.

Lire aussi
La BEI mobilisée pour appuyer la relance économique

La plate-forme spécialisée dans l’énergie a énuméré les expériences les plus importantes des pays africains dans la construction des plus grandes centrales d’énergie propre, en particulier les projets de production d’énergie solaire et éolienne, mettant l’accent notamment sur le projet Noor au , situé près de la ville de Ouarzazate.

D’après le site, la centrale Noor Ouarzazate est la plus grande centrale CSP d’, et cette centrale contribue à éviter jusqu’à 800.000 tonnes d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) par an.

Le site a également rappelé que le Maroc a signé, en janvier 2021, un accord pour la mise en œuvre du projet du parc éolien Jbel Al-Hadid dans la région d’Essaouira, d’une capacité totale de 270 mégawatts, dans le cadre des efforts menés par le Royaume du pays pour détenir à terme les plus grandes centrales d’énergie propre et faire bon usage des potentielles ressources naturelles.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Nations-Unies,Omar Hilale,Etats-Unis,Israël,AJC

Omar Hilale devant le Comité Juif Américain | Attachement indéfectible du Maroc à la paix et à la prospérité au Moyen-Orient

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a réaffirmé, jeudi à New York, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...