Le développement au Sahara marocain, fruit d’un effort “inclusif et participatif”

ONU,Omar Hilale,Sahara marocain,Algérie-Polisario,Mauritane,camps de Tindouf

La dynamique de développement tous azimuts en cours dans les provinces du Sud du Maroc est le fruit d’un effort “participatif et inclusif” impliquant toutes les composantes de la population locale, a affirmé, à New York, l’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU, Omar Hilale.

“Le Maroc est en train de développer son Sahara avec la participation et l’inclusion de toutes les composantes de la population locale, y compris les tribus, les femmes, les jeunes et les acteurs politiques”, a affirmé M. Hilale qui s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2602 prorogeant d’un an le mandat de la Minurso.

Les populations du Sahara marocain ont répondu présentes lors du triple scrutin du 8 septembre dernier, à travers une participation massive ayant dépassé les 63%, soit le taux le plus élevé au niveau du Royaume, a-t-il rappelé, en mettant en avant leur contribution effective à l’essor économique de la région.

Le diplomate a rappelé, dans ce sens, le lancement par SM le Roi Mohammed VI en 2015 du Nouveau modèle de développement des provinces du Sud, précisant que des investissements de l’ordre de 8 milliards de dollars sont engagés dans des projets socio-économiques et structurels au niveau de la région, comme le port Atlantique Dakhla, le plus grand en eaux profondes en Afrique, outre l’université de médecine et de pharmacie de Laâyoune, l’une des plus grandes au Royaume.

Lire aussi
** Roi Mohammed VI – Ban Ki-Moon (2)

M. Hilale a, par ailleurs, expliqué que le Maroc fait le “distinguo” entre le processus politique et le développement du Sahara marocain, d’autant plus que le développement est un “droit inaliénable de l’Homme”.

“Chaque citoyen a le droit d’accès à la santé, à l’éducation et à l’ensemble de ses droits”, a enchaîné l’ambassadeur, estimant que ces droits “doivent être protégés”.

Contrairement à l’Algérie où les fonds et l’assistance humanitaires sont “détournés”, au Maroc, un budget colossal est investi pour construire un avenir meilleur, a rappelé le diplomate, ajoutant que l’Algérie et “son polisario” offrent un “avenir de désespoir” aux enfants dans les camps de Tindouf.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc

France/ Fête d’indépendance | Conférence-débat sur la dynamique de développement dans les Provinces du Sud

Une Conférence-débat sous le thème “Dynamique de Développement dans les Provinces du Sud du Royaume …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon