Le cinéma marocain présent en force à la 19è édition du Festival International du Film de Marrakech (R.Bonhomme)

La 19ème édition du Festival International du Film de Marrakech, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, est marquée par une forte présence du cinéma marocain, a affirmé le directeur artistique du Festival, Rémi Bonhomme.

Avec quinze films sélectionnés, la présence remarquable du 7è art marocain représente l’une des particularités de cette 19ème édition qui “célèbre non pas uniquement les noms les plus connus du monde cinématographique, mais aussi les nouveaux talents que nous sommes très heureux de faire découvrir cette année dans le Festival”, a précisé M. Bonhomme dans une déclaration à “M24”, la chaîne d’information en continu de la MAP.

Mettant en relief la spécificité de cette “édition des retrouvailles” après deux ans d’absence, Covid-19 oblige, M. Bonhomme a souligné qu’il s’agit d’un “moment de grande importance pour le Maroc en général et la cité ocre en particulier”.

“Le Festival a bien manqué au public et aux artistes qui aiment venir ici. Il y a beaucoup d’artistes qui reviennent et d’autres qui viennent pour la première fois avec grand plaisir” à ce grand rendez-vous cinématographique, a-t-il relevé.

Dar America met l’entreprenariat à l’honneur

Pour sa part, la Conseillère du Président de la Fondation du Festival International du Film de Marrakech, Mélita Toscan Du Plantier, a indiqué que “ce sont les films et les personnalités participantes qui reflètent la spécificité de chaque édition par rapport aux autres”, notant que le format du Festival n’a pas subi de grands changements.

Évoquant l’actuelle programmation, Mme Toscan Du Plantier a rappelé que cette 19ème édition comprend notamment “des sections avec des films plus pointus, des grands films de gala le soir avec d’éminentes personnalités, ainsi que des hommages”.

Par la même occasion, elle a invité le public chaleureux de Marrakech à venir en grand nombre “assister et rêver après ces deux années difficiles” car, de son avis, “le cinéma c’est aussi le rêve”.

Par ailleurs, des artistes marocains ont souligné le rôle du Festival en tant que plateforme de promotion du cinéma national et de découverte des nouvelles œuvres cinématographiques au niveau international, ainsi que de rencontre avec des stars du 7ème art mondial.

Plan Agricole Régional Marrakech : 71 projets lancés

Ainsi, l’actrice Amal Temmar s’est réjouie de la reprise des activités du Festival après deux ans d’arrêt à cause de la Covid-19, soulignant que cette 19ème édition témoigne de la place de choix qu’occupe cette manifestation parmi les grands festivals du monde.

A son tour, l’actrice Samia Akariou a fait part de son immense joie d’assister à cette nouvelle édition, notant que cet événement de haute facture constitue, pour elle, une occasion de découvrir les nouvelles productions cinématographiques internationales.

Le réalisateur marocain Idriss Lamrini a souligné, quant à lui, que le Festival International du Film de Marrakech, depuis sa création en 2001, n’a cessé d’évoluer d’une édition à l’autre, s’imposant aujourd’hui comme un espace privilégié d’échange, de rencontres et de communication entre des acteurs et réalisateurs marocains et étrangers.

LR/MAP

,

Voir aussi

Presse,ANME,SNPM,Driss Chahtane,Abdelkebir Khchichen

Presse | L’ANME et le SNPM s’engagent pour le dialogue, l’action commune et la mise à niveau du secteur

A l’issue d’une réunion qu’ils ont tenue lundi 4 mars (2024)afin de faire le point …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...