La médiation du Maroc pour l’ouverture du passage Allenby traduit l’engagement Royal en faveur du peuple palestinien

Allenby,Roi Hussein,Cisjordanie,Jordanie,Maroc,Israël,Nations Unies,Omar Hilale,Etats-Unis,ONU,Al-Qods,Palestine,Bayt Mal,Conseil de sécurité,Ville sainte

La médiation directe du ayant abouti à l’ouverture, sans interruption, du poste-frontière /, reliant la Cisjordanie et la , traduit l’engagement de en faveur du peuple palestinien, a affirmé, mardi à , l’ambassadeur, représentant permanent du auprès des Nations Unies, Omar Hilale.

Intervenant lors d’un débat ouvert sur la Palestine au Conseil de sécurité de l’ONU, M. Hilale a souligné que cette médiation constitue, une nouvelle fois, un témoignage éloquent de l’intérêt que porte Sa Majesté le Roi, Président du Comité Al-Qods, à la cause palestinienne et au bien-être des Palestiniens.

Cette médiation, menée par le Royaume du et les Etats-Unis d’Amérique, a permis d’aboutir à un accord pour l’ouverture permanente 24/7 de ce passage, qui constitue la seule ouverture des Palestiniens vers le monde, a-t-il indiqué, précisant que l’ouverture dudit poste-frontière, situé à environ 50 km de la capital Amman, sera effective prochainement dès que les conditions logistiques seront réunies, notamment en termes des ressources humaines. L’ouverture de ce point de passage, très fréquenté par les Palestiniens, aura des retombées bénéfiques sur le quotidien des Palestiniens et facilitera la circulation des personnes et des biens, a-t-il indiqué.

L’ambassadeur a, en outre, souligné que le Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, continuera à mettre à contribution son rôle “historique” et ses relations “distinguées” avec toutes les parties et les forces agissantes de la communauté internationale en vue de réunir les conditions propices à la relance des négociations entre Palestiniens et Israéliens, la seule voie pour parvenir à la paix et à la stabilité dans la région du Moyen-Orient.

Il a relevé que le Maroc, dont préside le Comité Al-Qods issu de l’Organisation de la coopération islamique, attache une importance extrême à la cause palestinienne et aux droits des Palestiniens, notant que la stabilité et la sécurité du Moyen-Orient sont intrinsèquement liées à la réalisation d’une paix juste et inclusive, basée sur la légitimité internationale et la solution à deux Etats convenue par la communauté internationale.

Ouverture à Tunis de la 39è session du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur avec la participation du Maroc

Le diplomate marocain a fait observer, dans ce cadre, que le Maroc insiste sur l’importance de s’abstenir de tout acte susceptible d’exacerber la situation et de propulser la région vers davantage de tensions.

Il a, en outre, souligné que SM le Roi, en Sa qualité de Président du Comité Al Qods, ne cesse de déployer les efforts sur les plans politique, diplomatique et sur le terrain afin de préserver le statut distingué de la ville Sainte.

A ce sujet, M. Hilale a rappelé que SM le Roi a réaffirmé dans l’Appel d’Al Qods que le Souverain a signé avec Sa Sainteté le Pape François, lors de la visite du Souverain pontife au Maroc en mars 2019, la nécessité de préserver la ville sainte en tant que patrimoine commun de l’humanité, son statut juridique, historique et géographique ainsi que son ouverture sur les adeptes des trois religions monothéistes.

L’ambassadeur a, par la même occasion, fait remarquer que le Comité Al Qods s’acquitte constamment de son rôle politique et sur le terrain pour soutenir le peuple palestinien en général et les habitants d’Al-Qods en particulier, ajoutant que ce Comité allie efforts politiques déployés par SM le Roi et actions sur le terrain entreprises par l’agence Bayt Mal Al Qods Acharif sous la supervision personnelle et effective du Souverain.

Il a rappelé, dans ce cadre, que le Maroc supporte environ 86% du budget annuel de cette agence qui a œuvré, depuis sa création en 1995, pour la protection des droits arabes et islamiques dans la Ville Sainte, en soutenant et en finançant plusieurs projets vitaux dans les domaines social, culturel, éducatif, sanitaire et architectural. Ces projets ont eu un impact direct et tangible sur la vie des Maqdessis et leur résilience, a-t-il dit.

Covid-19 | 587 nouveaux cas et 3 décès en 24H

M. Hilale a, de même, indiqué que le Maroc demeure convaincu de la centralité de la cause palestinienne d’autant qu’il s’agit d’une question centrale au Moyen-Orient inscrite parmi les priorités de la communauté internationale, relevant que le Royaume est aussi convaincu que la stabilité et la prospérité de la région sont intimement liées à une solution juste et durable dans le cadre du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU.

Pour illustrer la position marocaine, le diplomate a cité un passage du message adressé par au Président du Comité des Nations Unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, Cheikh Niang, à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien (2021).

Dans ce passage, le Souverain affirme que “la position ferme du Maroc n’a jamais été dictée par les circonstances et encore moins par une conjoncture particulière. Elle ne s’inscrit pas non plus dans le cadre de débats ou de surenchères politiques stériles”, a affirmé Sa Majesté le Roi, soulignant que “la position du Royaume est fondée sur une conviction et une foi inébranlables que partagent unanimement les Marocains et elle est soutenue par un effort diplomatique constant et constructif ainsi que par un travail de terrain en faveur de la Cause palestinienne juste et de la Ville sainte d’Al-Qods”.

LR/MAP

Voir aussi

Ukraine,navire,céréales,Russie,Turquie,Nations unies

Ukraine | Le 1er chargement de céréales reprend sa route vers le Liban

Le premier navire transportant des céréales exportées par l’Ukraine, depuis le début de l’opération russe …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...