La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel

Marine Royale | Avortement d’une opération de trafic de stupéfiants en méditerranée

Deux garde côtes de la Marine Royale en patrouille maritime en Méditerranée ont avorté une opération de trafic de chira, très tôt dimanche au large de cap spartel après une poursuite en mer d’un go-fast qui a tenté vainement de récupérer à partir d’une embarcation artisanale, ayant à bord 55 ballots de stupéfiants, d’un poids total d’environ deux tonnes, apprend-on de source militaire.

Les personnes arrêtées, au nombre de trois, l’embarcation ainsi que la cargaison de stupéfiants ont été acheminées par les garde-côtes de la Marine Royale vers le port de Tanger-ville et remises aux autorités compétentes pour les procédures judiciaires d’usage, ajoute-t-on de même source.

LR/MAP

Voir aussi

Parlement européen,Crise Maroc-Espagne

Des députés européens vent debout contre une résolution controversée sur le Maroc

Des députés européens de différents groupes politiques se sont érigés, jeudi à Strasbourg, contre l’initiative …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.