La désinformation est le seul moyen pour l’Algérie de voiler sa frustration

agadir colloque algerie

L’Algérie n’a trouvé de moyen de voiler sa frustration que la désinformation visant le et ses symboles, ont affirmé, mardi à , une pléiade de chercheurs et d’acteurs politiques.

Cette démarche est le signe de l’état de grande déception dans lequel se débat le régime algérien, et le reflet de ses tentatives vaines d’exporter sa crise interne vers le , notamment suite aux succès que le réalise, dans le cadre de son exercice de sa pleine souveraineté sur ses territoires, ont souligné les panélistes lors d’un colloque, tenu sous le thème: “Le marocain: genèses historiques et politiques du factice et la voie pour la solution”.

Obsédée par le désir maladif de nuire aux intérêts du Maroc, l’Algérie adopte en permanence une attitude provocatrice qui trahit sa grande fébrilité face aux succès diplomatiques du Maroc, ont-ils noté lors de ce conclave tenu à l’initiative de l’association “As-Sahra”, en partenariat avec le ministère d’Etat chargé des droits de l’Homme et des relations avec le parlement.

Au lieu d’entendre la détresse du peuple algérien et se pencher sur les problèmes économiques et sociaux interminables du pays, l’Algérie cherche plutôt à détourner l’attention des manifestants du hirak en attaquant le Royaume à travers une série de fake-news, ont fait remarquer les intervenants.

Lire aussi
Détournements : L’UE dénonce l’Algérie !

Plusieurs axes ont été abordés lors de ce colloque, en particulier “Le rôle de la société civile dans la défense de la cause nationale”, “Les provinces du sud après , et la voie de la solution”, et “Les mutations géopolitiques en du nord et le Moyen-Orient, et le rôle futur du Maroc en tant que puissance régionale”.

Les discussions ont également eu trait aux “racines historiques de la position algérienne hostile à l’intégrité territoriale du Maroc depuis le début du ”, aux “partis politiques marocains et la cause nationale” et à “l’implication sérieuse du Maroc dans la solution du et l’importance de son initiative d’autonomie pour clore le différend artificiel autour du Sahara”.

La séance de clôture de ce colloque, prévue mercredi, sera marquée par la présentation d’une série de recommandations sur le thème de la rencontre.

LR/MAP

Voir aussi

Tindouf,polisario,Algérie

La situation de non-droit dans les camps de Tindouf, une menace pour la stabilité de la région

La situation de non-droit et le chaos prévalant dans les camps de Tindouf, contrôlés par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...