Flash Infos

Kenya | Chaque entreprise a perdu au moins 33 emplois en moyenne en raison du Covid-19

Kenya Chaque Entreprise A Perdu Au Moins 33 Emplois En Moyenne

Chaque entreprise du secteur moderne au Kenya a perdu au moins 33 emplois en moyenne en raison de la pandémie de Covid-19, selon la Fédération des employeurs du Kenya (FKE).

Pire encore, au niveau national, les données du ministère du Travail et de la Protection sociale, partagées avec le FKE, montrent que 604 entreprises dans tout le pays ont licencié certains de leurs employés en raison des effets négatifs de Covid -19.

Au moins 60 membres de la FKE – qui sont des employeurs du secteur moderne – ont déclaré que Covid-19 avait déclenché des licenciements.

Mme Jacqueline Mugo, directrice exécutive de la FKE, a déclaré qu’une enquête sur l’impact du covid-19 sur ses membres montre qu’en moyenne, chaque entreprise, a perdu 33 emplois entre mars et août 2020.

La fédération affirme qu’au niveau national, l’estimation de 1,7 million d’emplois perdus avancée par le Bureau national des statistiques du Kenya (KNBS) est “prudente”.

Le rapport du KNBS montre que 83,6 pour cent de la main-d’œuvre totale au Kenya comprend des travailleurs non formels, qui sont les plus exposés à la pandémie. «La réalité est bien pire que cela», a déclaré Mme Mugo dans une interview accordée au journal “Daily Nation” alors que son organisation réagissait à la nouvelle dette choquante de 410 milliards de shillings (environ 4,10 milliards de dollars) que le Kenya avait accumulée pendant la saison Covid-19.

“La réalité est cependant que le pire reste à venir, alors que les travailleurs continuent de lutter contre l’impact de la pandémie, en particulier les conséquences de l’arrêt brutal des activités économiques”, a averti Mme Mugo, rappelant que les sociétés, membres de la fédération, avaient déclaré plus de 7000 licenciements durant l’année dernière, en raison de divers problèmes, parmi lesquels des fusions et acquisitions, des changements dans l’environnement réglementaire dans le secteur des transports et de l’éducation.

L’enquête FKE la plus récente montre que le nombre moyen d’employés par organisation était de 405 au 29 février 2020. Ce nombre est tombé à 372 employés au 1er août 2020.

«En outre, nous assistons à une augmentation des conflits commerciaux signalés au Tribunal du travail et au ministère du Travail et de la Protection sociale découlant des mesures prises par les employeurs pour atténuer l’impact de la pandémie sur les entreprises», a-t-elle déclaré.

«À ce jour, 60 de nos sociétés membres ont déclaré des licenciements en raison de mauvaises performances commerciales occasionnées par les effets de Covid-19″, a-t-elle ajouté.

«Outre la hausse du chômage, le sous-emploi mondial a également connu une augmentation substantielle, les entreprises étant obligées de réduire le travail de leurs employés afin de minimiser les coûts ou les pertes et d’observer les directives du gouvernement», a déclaré Mme Mugo.

LR

Voir aussi

Ghana | 42.000 emplois perdus à cause du “Covid-19”

Ghana (GSS) | 42.000 emplois perdus à cause du “Covid-19”

Quelque 42.000 employés ont perdu leur travail à cause de la pandémie de Coronavirus, selon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.