Investissements en Côte d’Ivoire : Le Maroc en régression

En 2015, les opérateurs économiques marocains représentaient 22% des entreprises agréées par le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici). Ils devançaient alors les entreprises françaises (16%), selon le guichet unique de l’investissement direct dans ce pays. Les rôles s’inversent cette année, a fait savoir le Cepici. La France a repris la place de premier investisseur privé en Côte d’Ivoire, alors que la position marocaine s’est sensiblement détériorée. Ainsi, en 2016, un total de 672 milliards de F CFA d’agréments d’investissement (1,02 milliard d’euros) ont été délivrés, dont 12% (80,6 milliards de F CFA) pour la France et 10% (67,2 milliards de F CFA) pour le Nigeria). La Grande-Bretagne est classée 3ème avec 9% environ et 60,5 milliards de F CFA. Puis, viennent le Liban, l’Ile Maurice et le Maroc qui n’arrive qu’en 6ème position avec 6%, tout comme le Togo, pour environ 43,3 milliards de F CFA pour chacun de ces deux pays.

Voir aussi

CCG : Hausse de 23% de l’activité en 2016

L’activité globale de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), aussi bien en faveur des entreprises …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.