Hansjörg Huber : Fondateur de l’association «Les enfants Dar Bouidar»

Hansjörg Huber : Fondateur de l’association «Les enfants Dar Bouidar»

Le Village des enfants de l’Atlas a été fondé par le Suisse Hansjörg Huber en 2015 au Maroc, près de Marrakech. Avec l’aide de sa compagne, il a réalisé sa vision : là où il n’y avait rien, il a créé un village entier dédié aux enfants abandonnés.

Auparavant entrepreneur dans les assurances, il a investi une grande partie de ses biens pour leur offrir un futur meilleur. A ce jour 111 enfants vivent déjà dans le village et autres devraient bientôt les rejoindre. Et la construction d’autres villages similaires est prévue.

Hansjörg Huber : Fondateur de l’association «Les enfants Dar Bouidar»

Hansjörg Huber, un expert en assurance suisse, né à Zurich, a offert un magnifique cadeau 2020 à une centaine d’enfants abandonnés dans les environs de Marrakech, sous forme d’un don de 2 millions d’euros, qui représentent la moitié de son héritage. Invitant ses trois enfants à en être témoins, Huber a déclaré :« Il faut sauver ces enfants, il faut les guider.

Cela m’a couté 2 millions d’euros, c’est la moitié de ce que j’ai. J’ai trois fils, je les ai ramenés ici, j’ai dit papa va donner un autre sens à la moitié de votre héritage. J’ai dépensé 2 millions ici avec beaucoup de joie ». Et il prouve son appartenance spirituelle à notre pays ainsi que sa paternité à ces orphelins en disant : « Je suis Suisse. La seule chose qui me reste de la Suisse c’est ma petite croix sur la casquette. Mon cœur est Marocain! ».

Durant les 10 dernières années qu’il a vécues à Tahannaout, Hansjörg Huber a créé un havre de paix aux enfants abandonnés, en construisant tout un village pour le bonheur de ses habitant et pour son propre bonheur. « J’ai laissé tomber mes biens matériels en Suisse. J’ai trouvé des valeurs immatérielles que je sens tous les jours ici. C’est magnifique. Le cœur, le respect, l’amour… » raconte-t-il.

Hansjörg Huber : Fondateur de l’association «Les enfants Dar Bouidar»

LR

Voir aussi

Kenzo Takada

Le créateur japonais Kenzo Takada est mort des suites du Covid-19

Le créateur de mode japonais, Kenzo Takada, s’est éteint à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.