Guelmim | Clôture de la 3ème conférence des MD Talks sur les énergies renouvelables

Les travaux de la 3ème conférence des MD Talks tenue sous le thème « les énergies renouvelables, chantier transversal au cœur du Nouveau modèle de développement » ont pris fin, samedi à Guelmim.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette rencontre a été organisée à l’initiative de Maroc diplomatique en collaboration avec l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud.

La conférence a réuni des officiels, institutionnels et acteurs privés du secteur des énergies autour d’une thématique qui est au cœur d’une ambition nationale dans une des plus belles régions du Royaume. Dans son allocution d’ouverture, la co-fondatrice et directrice générale du Groupe Maroc Diplomatique, Souad Mekkaoui, avait souligné que les énergies renouvelables sont au cœur de toute stratégie visant à atteindre les objectifs climatiques des pays tout en soutenant la croissance économique, l’emploi et les créations de valeur intérieure.

Elle avait également indiqué que le choix de tenir cette édition des MD Talks à Guelmim « n’est pas fortuit », ajoutant que les régions du Sud du Maroc bénéficient d’un gisement en énergie renouvelable exceptionnel et connaîtront, durant la prochaine décennie, le développement d’un important portefeuille de projets éoliens, outre des projets pour le renforcement ou le développement du réseau de transport. Au menu de cette conférence, figuraient deux panels qui ont débattu des énergies renouvelables, en tant qu’atout qui permettrait au Maroc d’assurer sa souveraineté nationale.

Un Salon régional du livre à Guelmim (10-15 avril)

Ainsi, les participants ont indiqué que les énergies renouvelables apportent un atout de compétitivité qui attirent les investisseurs, notant dans ce sens que le Maroc dispose d’une énergie propre, décarbonée et parmi l’une des plus compétitives au monde. De même, les intervenants ont discuté de l’implémentation des projets d’investissement en énergies renouvelables, avec ses différents aspects, notamment le volet financement, la recherche et l’innovation, ainsi que le rôle du secteur privé et de la société civile. En marge de cette rencontre, sept conventions ont été également signées visant la promotion du développement socio-économique de la région. A rappeler que la transition énergétique occupe une place importante dans le Nouveau modèle de développement (NMD), dont l’ambition est de faire de l’énergie un levier d’attractivité et de développement, dans la perspective d’enclencher un véritable choc de compétitivité, autour de critères de prix et de modes de production bas carbone.

LR/MAP

,

Voir aussi

African Lion,Cap Draâ,Tan-Tan,Forces Armées Royales

African Lion | Des observateurs militaires de 7 pays au Cap Draâ à Tan-Tan

Un groupe de 14 observateurs militaires représentant 7 pays a assisté, lundi au Cap Draâ …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...