Le soutien de la cause palestinienne est l’une des grandes priorités de Sa Majesté le Roi

Le soutien de la cause palestinienne, au premier rang de laquelle , est l’une des grandes priorités de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, a affirmé, samedi à Istanbul, l’ambassadeur du en Turquie, Mohamed Ali Lazrak.

S’exprimant lors de la 12ème session de la Conférence des ministres de l’information de l’Organisation de la Islamique (OCI), qui se tient sous le thème “Combattre la désinformation et l’islamophobie à l’ère post-vérité”, M. Lazrak a indiqué que le Royaume a toujours attaché une importance majeure à la défense de la cause palestinienne et d’.

Le diplomate a relevé que cette année, l’Agence Bayt Mal , en partenariat avec l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) du et l’Institut de l’information moderne de l’Université , a lancé le Prix “ Acharif” d’excellence journalistique dans les médias de développement, destiné notamment aux étudiants en journalisme et médias au et en Palestine.

Il a noté que trois étudiants en journalisme de Palestine et trois autres du Maroc ont remporté la première édition du Prix dans les catégories télévision, radio, presse écrite et électronique.

La première édition de ce Prix, a-t-il rappelé, a porté le nom de la journaliste martyre d’Al Qods, Shireen Abu Akleh, en hommage, travers elle, à tous ceux qui ont perdu la vie alors qu’ils exerçaient leur devoir avec professionnalisme et impartialité.

La place de la société civile a motivé le développement d’une nouvelle stratégie visant sa capacitation

Il a en outre relevé que l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif a annoncé la création d’une bourse de soutien des libertés dans les médias et la presse, et la médaille du “courage”, décernée chaque année par l’Observatoire “Arribat” de suivi et d’évaluation, relevant de l’Agence, pour récompenser les meilleurs travaux journalistiques qui défendent les valeurs de justice, de liberté et de paix.

L’Agence, a-t-il poursuivi, attribue également chaque année des bourses aux étudiants en journalisme et médias à Al Qods, et soutient les institutions spécialisées à même de fournir un environnement approprié pour la recherche et la formation, selon les normes modernes, dans la finalité de suivre le rythme des transformations technologiques rapides dans ce domaine.

En ce qui concerne le thème de la 12ème session de la Conférence des ministres de l’information de l’OCI, M. Lazrak a relevé que “partant des valeurs de tolérance et d’ouverture sur l’autre qui caractérisent le Maroc, et conscient du rôle des médias, notre pays a tenu à fournir un arsenal juridique et réglementaire garantissant une pratique médiatique saine, à l’abri des discours de haine et de la violence”.

La prévention de ce type de discours a été renforcée par des mécanismes liant la bonne pratique des médias au respect de l’éthique de la profession de journaliste, qui stipule la nécessité d’adhérer à un certain nombre de contrôles professionnels qui permettent d’éviter de faire des médias un outil pour répandre la haine et l’intolérance, a-t-il ajouté.

Le Maroc abrite mercredi la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech

Le diplomate a aussi souligné l’implication permanente et continue du Maroc pour renforcer la islamique dans tous les domaines, y compris celui des médias et de la communication, et l’importance “de travailler ensemble avec les frères pour relever les défis auxquels notre nation islamique est confrontée et défendre les éléments de notre identité, dans le cadre d’un attachement à nos valeurs et une ouverture sur le monde”.

Au menu de la Conférence des ministres de l’information de l’OCI, la discussion de plusieurs questions, notamment l’importance d’intensifier le travail des médias dans l’intérêt de la cause palestinienne et d’Al-Qods Acharif, et de mettre en lumière les États membres du continent africain, en plus du rôle de l’Organisation dans la lutte contre l’islamophobie, dans la présentation d’une image correcte de l’islam et dans le rejet de l’extrémisme et du terrorisme dans les milieux médiatiques.

Il s’agit également de l’échange autour de questions ayant trait au développement des capacités et à la formation des professionnels des médias dans le monde islamique.

LR/MAP

Voir aussi

ONU,Omar Hilale,Iran,Hezbollah,polisario,algérie

ONU | M. Hilale met en garde contre la collusion du “polisario” avec l’Iran pour déstabiliser l’Afrique du Nord

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a mis en garde, à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...