Femme arabe : Magistrate présidente !

La «magistrate» marocaine, Bouchra Alaoui, a été élue, samedi 31 janvier à Amman, présidente du Réseau juridique des femmes arabes. A l’issue de son élection, Bouchra Alaoui, qui est aussi présidente de la section marocaine du réseau, a exprimé dans une déclaration à la presse l’espoir de voir les femmes arabes accéder aux centres de décisions juridiques et judiciaires sur un pied d’égalité avec les hommes.

Le Réseau juridique des femmes arabes, basé en Jordanie, est une organisation non gouvernementale régionale à but non lucratif, créée en 2005. Son objectif est de promouvoir les conditions de la femme arabe travaillant dans le domaine de la justice.

Voir aussi

l’Union européenne réitère son appel à l’enregistrement de la population des camps de Tindouf

Genève | Appel à faire pression sur l’Algérie pour que cessent la répression et l’état de non-droit dans les camps de Tindouf

Le défenseur sahraoui des droits de l’homme et ex-détenu dans les geôles du polisario, Fadel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.