DPB | La dette du Kenya devrait doubler dans les 9 prochaines années

Banque Kenya

La dette du Kenya, qui a atteint 712 milliards de shillings en septembre dernier (environ 7,2 milliards de dollars), devrait doubler au cours des neuf prochaines années, indique le dernier rapport du Bureau parlementaire du budget (DPB).

D’ici 2030, on estime que la dette du Kenya pourrait représenter plus de 100% du produit intérieur brut (PIB), ce qui correspond à la valeur monétaire de tous les produits finis et services attendus dans le pays d’ici là.

“Au cours de l’exercice en cours, la dette devrait atteindre 7.800 milliards de shillings et représentera environ 69% du PIB et 87% du plafond total de la dette. En effet, l’encours de la dette devrait doubler d’ici juin 2030 et pourrait représenter plus de 100% du PIB”, indique le rapport relayé mercredi par les médias kényans.

Le service de la dette (remboursement du principal de la dette et des intérêts) franchira la barre des 1000 milliards de shillings au cours de l’exercice 2021/22, relève le rapport, qui ajoute que le remboursement de la dette, estimé à 925 milliards de shillings (environ 9,02 milliards de dollars) au cours de l’exercice 2020/21, atteindra 1 023 milliards de shillings (10,02 milliards de dollars) à la fin de l’exercice 2021/22.

Lire aussi
Kenya/ COVID-19 | 20.000 emplois menacés dans le secteur de la santé pour des difficultés financières

“Pour gérer cette situation, l’allongement de la maturité des titres existants peut s’avérer nécessaire même si cela va transférer la dette aux générations futures”, indique le rapport du DPB sur les options budgétaires pour l’exercice 2021/2022 et le moyen terme.

Le rapport attribue la responsabilité de l’empilement des prêts aux pressions sur les dépenses liées aux infrastructures et au service de la dette, associées à la baisse de la génération de revenus.

LR/MAP

Voir aussi

Tunisie,couvre-feu

Covid-19 | Le président tunisien décrète la fin du couvre-feu

Le président tunisien Kaïs Saïed a décidé, vendredi, de lever le couvre-feu nocturne en vigueur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...