Djeddah | Le Maroc accueille la prochaine réunion de l’Association des procureurs généraux arabes

Le Royaume du accueillera la troisième réunion de l’ en 2023, suite à une décision prise, jeudi, à l’issue de la deuxième réunion tenue à Djeddah en sous le thème “Le lien des affaires d’escroqueries financières et la cybersécurité avec les crimes organisés transnationaux”.

Le était représenté à la deuxième réunion de l’ par M. El Hassan Daki, Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère Public.

A cette occasion, le Procureur général d’, Cheikh Saoud Ben Abdallah Al-Mouajab, a souligné que les documents de travail présentés par les procureurs généraux, les présidents et les membres des parquets généraux, en l’occurrence, confirment le progrès que connaissent les organes des parquets des Etats membres avec leurs partenaires relevant des organisations internationales et des organes régionaux homologues, ainsi que la ferme volonté d’être en phase avec les développements et les résultats efficaces de l’assistance juridique, de manière à renforcer la lutte contre les schémas de ces crimes les plus développés.

Maroc/ COVID-19 | 319 nouveaux cas, 70 guérisons en 24H

A l’issue des ateliers, a-t-il ajouté, “j’ai été satisfait des contributions pionnières et des expériences distinguées que chacun a apportées”, mettant en avant l’échange d’expertises et d’expériences et la prise de connaissance des pratiques techniques et administratives.

Les ateliers de travail ont, également, permis aux participants de mieux comprendre les mécanismes d’enquête modernes dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée, en particulier les crimes d’escroquerie financière, et de faire connaissance avec les cadres internationaux de lutte contre ce type de criminalité.

Ils ont, aussi, constitué une opportunité de communication entre les membres en exercice du ministère public et leurs chefs pour présenter ce qu’ils ont appris.

Cette journée a été marquée par la tenue des derniers ateliers, portant notamment sur “Le rôle des enquêtes dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée, en particulier les crimes d’escroquerie financière”, présentés par deux membres du ministère public du Royaume d’.

Un autre atelier traitant du “rôle de la cybersécurité dans la réduction des crimes d’escroquerie financière et des mécanismes d’enquête moderne sur ces crimes”, a été présenté, passant en revue un ensemble de moyens techniques utilisés pour empêcher l’utilisation illégale des systèmes de communication et ce, afin de protéger la confidentialité des données personnelles et réduire ce type de crimes.

CGEM- IBEO | Les patronats marocain et israélien décidés à accélérer leur coopération

La dernière session des ateliers de travail a été consacrée, quant à elle, à présenter “les expériences des pays participants en matière de lutte contre les crimes d’escroquerie financière, et le rôle de la cybersécurité dans leur réduction”, en présentant la législation pertinente et les meilleures pratiques de la part des ministères publics.

LR/MAP

Voir aussi

Sommet arabe,algérie

Sommet Arabe | L’information selon laquelle M. Bourita aurait quitté le lieu où se tenait la réunion des MAE est dénuée de tout fondement

L’information selon laquelle le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...