Débats parlementaires : Facebook et Twitter au menu

Désormais, nos parlementaires devront garder leur stylo dans leur poche et démontrer leur capacité à profiter au mieux de Facebook et Twitter s’ils veulent garder la côte auprès de leurs élus, les jeunes en tête. En effet, ces derniers ne sont plus portés sur le stylo et le papier pour communiquer.

La question a été largement débattue sous les yeux ahuris de nos parlementaires qui n’ont pas encore fait le premier pas de se convertir à l’internet, même s’il reste fortement recommandé de faire prévaloir le contact direct parlementaires-citoyens.

Voir aussi

Jordanie-Maroc,immigration

La Chambre des Représentants de Jordanie soutient le Maroc dans ses efforts de lutte contre l’immigration clandestine

La Chambre des Représentants de Jordanie a exprimé son soutien aux efforts du Maroc dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.