Corruption : En flagrant délit

Le président (PI) de la commune d’Aït Malek, province de Khémisset, vient d’être condamné par la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat chargée des crimes financiers à 3 ans de prison ferme pour corruption et à une amende de 20.000 DH. Le tribunal a également ordonné la restitution de 150.000 DH. Le président avait sollicité 300.000 DH pour un certificat provisoire de délivrance d’un lotissement.

Voir aussi

L’Union des communautés juives d’Italie

L’Union des communautés juives d’Italie salue les efforts de SM le Roi en faveur de la paix

La présidente de l’Union des communautés juives d’Italie, Noemi Di Segni, a exprimé sa haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.